MK vainqueur de la Coupe du Congo 2014

MK vainqueur de la Coupe du Congo 2014

@ 02 Juin 14 660

En finale  de la 50ème édition de la coupe du Congo de football, jouée au Stade Tata Raphaël de la capitale de   la Rdc, la formation locale de MK Football Club  s’est imposée sur celle de Saint Eloi Lupopo sur le score étriqué d’un but à zéro.  Dans un Stade Tata Raphaël dégarni à plus de trois quarts de sa capacité réelle, MK de Kinshasa, détenteur du titre, qui jouissait de l’avantage des pronostics, a fait l’essentiel  sur une seule  action décisive survenue à la 14ème minute. En effet sur une frappe de Dark Kabangu Kadima, l’avant-centre de MK et artificier patenté de l’équipe de la commune de Lemba, Fundu Mimo, transféré dans V. Club en 2013 et revenu dans MK en 2014, n’a pas réfléchi pour battre Bulayima Yala, le dernier rempart de Lupopo et ouvrir le score pour les Lumpas.

Kabangu Kadima meilleur buteur stérile en finale  
En soi, la partie n’a pas du tout été facile pour MK. En  effet, à ses premières sorties contre Lubumbashi Sport ( 1-4) à la première journée du groupe A, et à la 2ème journée face au Dcmp (1-2) MK avait affiché une vraie mine qui  faisait de lui le potentiel vainqueur de cette compétition. Mais après le seul et unique but de cette rencontre, le détenteur du titre n’avait plus la maîtrise du jeu. Au retour des vestiaires, Lupopo s’est installé dans le camp de MK et l’a assiégé. Malheureusement les Lumpas, bien que solidaires et volontaires,   ont péché à la finition par maladresse ou par malchance. Tous les efforts qu’ils ont pu fournir se sont avérés vains. MK a ainsi profité de sa seule réussite pour battre Lupopo et succéder à lui-même.   Pourtant, on attendait plutôt voir Kabangu Kadima, le capitaine de MK conforter son statut de meilleur artificier et confirmer tout le bien qu’on dit de lui. En fait, cette finale n’était pas la sienne en termes  de but au point qu’il est sorti bredouille du terrain après les 90 minutes de jeu. Sa seule consolation est qu’il s’en sort avec cinq signatures en  en deux sorties à Kinshasa  dont trois contre Lubumbashi Sport et deux,  face au Dcmp. Comme l’année dernière à Boma, Kabangu avait brillé sur l’ensemble de la phase des poules. Mais en finale contre Vutuka de Kikwit, la victoire de MK (1-0) avait porté la griffe de Makanisi.

Cette victoire suffit
Si MK  a livré trois rencontres du samedi 24 au samedi 31 mai 2014, Lupopo n’en a eu que deux si l’on considère le forfait de cette dernière équipe contre Nyuki de Butembo dans le groupe A de cette phase finale. Pour Bruno Bla l’entraîneur ivoirien de MK, absent  pour raison de maladie lors du match MK- Dcmp (2-1),  cette accumulation des rencontres justifie les insuffisances de MK  constatées dans cette finale. Pour lui, le  titre vaut plus que tout au dernier coup de sifflet. Cette victoire finale suffit, a-t-il dit, autant que Max Mokey Nzangi, le président de cette équipe qui, la saison prochaine, sera une fois de plus, africaine,  de façon consécutive. En définitive, MK succède à MK qui sera africain en 2015. Elle accompagnera V CLUB à la prochaine coupe des Confédération. MK a ainsi réalisé le doublé après son sacre en 2013. Mais Lupopo rate son 4ème titre national après ses succès en 1968, 1981 et en 1986. Pour Lupopo, ce sera une saison sans consolation tant à la linafoot qu’en coupe du Congo.