Euro 2020 : plusieurs joueurs restés à quai !

Euro 2020 : plusieurs joueurs restés à quai !

@ 27 Mai 21 6748

Les listes sont tombées, et plusieurs joueurs sont restés à quai ! 

L’intégralité des listes pour l’Euro et l’Euro Espoirs qui auront lieu à partir de juin, sont désormais connues. Vivier oblige, de nombreux joueurs d’ascendance congolaise participeront aux tournois, notamment sous les couleurs de la Belgique et de la France. Toutefois, de nombreux talents qui auraient pu prétendre à disputer ces deux tournois n’ont pas été sélectionnés, notamment en raison d’une sévère concurrence, et des choix tactiques des coachs respectifs. Côté Congolais, il est grands temps d’essayer d’en profiter. Du moins, si l’on veut réellement avoir une chance de disputer la Coupe du Monde…

FRANCE

Malgré leur belle saison à Leipzig, Christopher Nkunku et Nordi Mukiele ont été snobés par Didier Deschamps. Photo : Eurosport

Pas facile de se faire une place chez les Bleus… la France est le pays d’Europe qui dispose peut-être du vivier le plus large et le plus talentueux. Grâce, en partie considérable – et bien que les Français éprouvent souvent du mal à le reconnaître – à leurs talents d’ascendance africaine. Et au vu la liste pour l’Euro Espoirs, la tendance n’est pas près de s’inverser. Toutefois, la concurrence accrue en A empêche toujours Christopher Nkunku (23 ans) d’être appelé. Malgré sa deuxième saison aboutie à Leipzig (7 passes décisives et 6 buts), le maître à jouer des RottenBullen ne trouve pas encore grâce aux yeux de Didier Deschamps. Et s’il a déclaré à plusieurs reprises qu’il “rêvait” d’une sélection en Bleu, il n’a jamais ouvertement fermé la porte aux Léopards. “Il se montre sensible à l’intérêt du Congo, et ne ferme pas la porte pour le moment, loin de lànous déclarait Christopher Oualembo en avril 2020, Idem pour son co-équipier Nordi Mukiele, pourtant impressionnant cette saison mais toujours pas capé en Bleu. Toutefois, les deux natifs de la région parisienne apparaissent pour l’instant hors de portée des Léopards, surtout pour le deuxième cité. Au vu de leur jeune âge, mais également des récents résultats catastrophiques de la sélection, qui ne sont pas particulièrement motivants pour des binationaux de ce calibre. Mais avec de bons arguments, le coup vaut la peine d’être tenté…

En revanche, la RDC pourrait avoir une carte à jouer avec Jean-Philippe Mateta (23 ans). Transféré de Mayence à Crystal Palace durant l’hiver, l’attaquant est encore en phase d’adaptation à la Premier League (1 but en 7 matchs). Très talentueux, il n’a pourtant jamais été approché par la Fédération, malgré ses 24 buts inscrits lors de son passage en Bundesliga. Alors qu’il semble loin dans la hiérarchie des Bleus, les Léopards seraient bien inspirés de lui proposer un projet. 

Autres Franco-Congolais à suivre : Randy Nteka (Fuenlabrada), Jean-Victor Makengo (Udinese), Gabriel Mutombo et Stone Mambo (Troyes), Lionel Mpasi (Rodez), Nathan Monzango (Amiens), Salem M’Bakata  et Yann Kitala (Sochaux), Loïc Badiashile (Las Rozas)

ANGLETERRE 

Sans surprise, Aaron Wan-Bissaka ne disputera pas l’Euro
Photo : Mercato Foot Anglais

Gareth Southgate est resté fidèle à son noyau dur. Comme depuis le début de son mandat, le sélectionneur des Three Lions a décidé de se passer des services d’Aaron Wan-Bissaka (24 ans), pourtant auteur d’une énorme saison avec Manchester United. A un poste où la concurrence est particulièrement sévère, Southgate privilégie des rôles de pistons très offensifs et bons centreurs (Kieran Trippier, Trent Alexander-Arnold et Reece James). Malgré les efforts considérables du joueur pour s’améliorer offensivement, celui qui est considéré comme le meilleur tacleur de Premier League reste ignoré par l’homme au veston. AWB, qui a souvent prouvé son attache à son pays d’origine (par une sélection en U20 mais également par un don de 20 000 gants médicaux durant la crise de la COVID) pourrait éventuellement se laisser tenter par la RDC.

Espéré par certains fans d’Aston Villa, Ezri Konsa (23 ans) ne fait finalement pas partie de la liste de Southgate. Révélation défensive de la saison chez les Villans, le stoppeur n’a toujours aucune cape avec le pays dans lequel il a grandi. Mais la RDC n’a toujours pas tenté sa chance, pas plus qu’avec Japhet Tanganga (21 ans) qui a vu sa saison à Tottenham perturbée par la concurrence et les blessures. Approché par le précédent staff via son père, Axel Tuanzebe (23 ans) avait préféré temporiser, sans fermer la porte. Pour l’instant cantonné à un rôle de doublure avec les Red Devils, il semble pour l’instant très loin de la sélection anglaise.

C’est surtout aux avants-postes que la RDC peut avoir ses chances. Relégué avec West Bromwich, Grady Diangana (23 ans) a vécu une saison compliquée en Premier League, malgré des débuts prometteurs. Mais l’ailier natif de Kinshasa n’en demeure pas moins doté d’un fort potentiel, comme il l’a prouvé à l’échelon inférieur. De plus, il était en discussions avancées avec le staff technique précédent, auquel il avait fait part de son intérêt pour la sélection. C’est donc le moment idéal pour lancer une nouvelle salve. Car la perspective d’imaginer Stephy Mavididi (22 ans) et lui dynamiser un jour les ailes des Léopards est particulièrement alléchante. Auteur d’une saison plus que correcte à Montpellier (35 matchs, 9 buts), l’ancien transfuge de la Juventus s’était, lui, montré intéressé par le tournoi de Toulon, finalement annulé, après avoir été contacté par Christopher Oualembo. Alors que l’Angleterre est particulièrement fournie en ailiers de sa génération, le moment apparaît opportun pour tenter sa chance avec lui…

Autres Anglo-Congolais à suivre : Jeremy Ngakia (Watford), Dan Nlundulu (Southampton) Jonathan Leko (Birmingham), Lévi Lumeka (Troyes),

BELGIQUE 

Etincelant avec Genk, Théo Bongonda n’a pas été appelé pour l’Euro. Mais toujours pas contacté par la RDC non plus… Photo : Le Soir

Parmi les binationaux belges qui auraient pu prétendre à l’Euro, le nom de Théo Bongonda vient en premier. Vice-capitaine de Genk, avec qui il a plané cette saison (14 buts et 6 passes décisives), le gaucher de 25 ans dispose d’un profil singulier, qui ferait un bien fou aux Léopards. Encore jamais appelé par la Belgique, il avait déjà prévenu en 2017 qu’il jouerait pour a RDC si les Diables Rouges ne le sollicitaient pas. Quatre ans plus tard rien n’a changé, mais le Congo ne s’est toujours pas manifesté. Il serait peut-être temps, non ?

S’il semble aujourd’hui loin de la sélection belge, Isaac Mbenza (24 ans) reste un joueur au potentiel intéressant. Auteur de 5 buts et 8 passes décisives en Championship avec Huddersfield, cet ailier puissant et véloce avait clairement ouvert la porte aux Léopards dans un live avec notre rédaction : “Je n’ai jamais été contacté par la sélection, mais je ne ferme pas la porte… Si on me présente un projet dans lequel je peux avoir un rôle, je ne dirais pas non” assurait-il. 

Vice-capitaine du Standard Liège pour la deuxième saison d’affilée, Samuel Bastien n’a pas baissé le pied cette saison. Indiscutable dans l’entrejeu des Rouches, le joueur de 24 ans ne bénéficie toujours pas des faveurs de Roberto Martinez. Son activité et sa touche technique sont des atouts loin d’être négligeables. Espérons que le nouveau staff y soient sensibles. 

Autre Belgo-Congolais à suivre : Cyril Ngonge (Waalwijk), 

PAYS-BAS 

La saison pleine de Rodney Kongolo (Heerenven) devrait inciter la RDC à tenter une approche.

Indiscutable avec Heerenven, Rodney Kongolo (22 ans) a même porté le brassard de capitaine à quatre reprises cette saison. Signe de la maturité et de la discipline du joueur formé à Manchester City, qui a fait toutes ses classes avec les jeunes Oranje. Mais la forte concurrence dans l’entrejeu néerlandais voit de nombreux joueurs le devancer dans la hiérarchie en A, qu’il n’a pas encore connu. Le petit frère de Terence (Fulham) est un milieu défensif rugueux et endurant, tranchant dans ses projections vers l’avant. Alors que son aîné a grappillé 4 sélections avec les Pays-Bas, la RDC serait bien inspirée de l’approcher dès maintenant…

Autre Néerlando-Congolais à suivre : Anthony Musaba (Cercle Bruges, p. Monaco)

SUISSE

Charles Pickel devrait être contacté, avant qu’il ne soit trop tard…
Photo : Le Dauphiné Libéré

Quand Tanguy Ndombele impressionnait en Ligue 2 dans l’ombre avec Amiens, loin des projecteurs, les Léopards auraient pu tenter leur chance. Mais il n’en a rien été.  Et une fois son ascension réalisée, il était trop tard pour approcher le milieu lyonnais, futur joueur de Tottenham et international Français. Florent Ibenge l’a appris à ses dépens en 2018. Aujourd’hui, attention à ne pas reproduire le même schéma avec Charles Pickel (23 ans). Ce milieu défensif endurant, puissant et agressif a réalisé une très belle saison avec Grenoble. Encore insuffisant aux yeux de la Nati suisse, mais quid de la RDC ? 

Avec la blessure de Merveille Bope Bokadi, les Léopards ont bien besoin de sang neuf à ce poste, comme à d’autres. Et là aussi, il serait grand temps d’en prendre conscience…