Dejesus MPUTU : On arrive au succès que par son propre travail

Dejesus MPUTU : On arrive au succès que par son propre travail

@ 22 Oct 15 1540

Après Parfait Mandanda et Lorhim Diafuka, un autre gardien est en train d’éclore dans les rangs du centre de formation des Girondins de Bordeaux. Il s’agit de Dejesus MPUTU, jeune gardien congolais évoluant actuellement dans le groupe des U17 nationaux de Bordeaux. Initialement convoqué pour le stage des U18 en Angleterre, ce natif de Kinshasa n’avait pas pu effectuer le déplacement pour cause de visa. Approché par léopardsfoot, Dejesus, qui a pour modèle Robert Kidiaba et Iker Casillas pour leur style de jeu, a accepté de se confier pour nous en dire un peu plus sur son parcours.

Léopardsfoot : Bonjour Mputu, tu portes là le nom d’un grand joueur congolais, as-tu un lien de parenté avec Trésor Mputu ?
Dejesus MPUTU : rires… On me le demande souvent mais non, je n’ai aucun lien de parenté avec Trésor Mputu.

Léopardsfoot : On a vu que tu es né à Kinshasa, dans quel quartier as-tu grandi ?
Dejesus MPUTU :  Oui, je suis né le 15 septembre 1999 à Kinshasa. Je suis un enfant du quartier Kimbangu 1 dans la commune de Kalamu où j’ai passé toute mon enfance avant d’arriver en France à l’âge de 11 ans.

Léopardsfoot : Quel a été le parcours qui t’a mené jusqu’à Bordeaux ?
Dejesus MPUTU : Comme tous gamins j’ai d’abord écumé pas mal de club dans la région avant d’être recruté ici. J’ai notamment joué à l’ES Bruges dans la région Bordelaise avant d’intégrer le centre de Girondins.

Léopardsfoot : Comment se passe ta saison actuellement ?
Dejesus MPUTU : Ca se passe plutôt bien je viens de franchir un pallier en intégrant les U17 Nationaux. La saison dernière j’étais dans le groupe des  U17 régionaux avec qui j’ai remporté le championnat national et la Coupe de District. Cette saison c’est un niveau au dessus mais je suis ravis d’être ici car on apprend beaucoup.

Léopardsfoot : On signale que tu as déjà quelques entraînements avec les pros ?
Dejesus MPUTU : Oui, juste une fois en début de saison, j’ai fais une apparition avec les pros. C’est quelque chose qui m’a beaucoup motivé car le club a voulu me montrer par là, qu’il comptait sur moi. A moi donc à présent de travailler car on arrive au succès que par son propre travail. Surtout à un poste comme celui de gardien.

Léopardsfoot : Tu étais annoncé dans le groupe des U18 en Angleterre mai on ne t’a pas vu. Qu’est ce qu’il s’est passé ?
Dejesus MPUTU : Un coup dur. J’étais très ravi et fier d’être appelé mais au dernier moment il s’est posé un problème au niveau de l’obtention de mon visa car je ne suis pas français.

Léopardsfoot : Comment as-tu accueillis l’annonce du 8-0 ?
Dejesus MPUTU : Ca m’a fait mal au coeur d’apprendre ce résultat mais il ne faut pas baisser la tête. Cette équipe n’a pas encore d’expérience et c’était pour la première fois que ces joueurs jouaient ensemble. Il faut se donner du temps et du travail, ce n’est que comme ça qu’on arrivera à un résultat car ce groupe à du potentiel. Il suffit de voir au niveau individuel avec l’origine des joueurs. Ils sont tous dans de bons clubs.

Léopardsfoot : Ce naufrage ne te décourage pas car on pourrait comprendre que certains deviennent hésitants après un tel score ?
Dejesus MPUTU : Non, pas du tout au contraire, ça me motive car ça me donne envie et la rage de montrer que ce n’est pas le niveau réel de cette équipe.

Léopardsfoot : Mandanda et Diafuka sont aussi passé par Bordeaux mais ils ont eu du mal à obtenir un contrat pro, ça ne te fait pas peur ?
Dejesus MPUTU : Non, puis de toute façon qu’on signe pro ici ou ailleurs, l’essentiel c’est d’atteindre ses objectifs. Pour le moment, je suis encore jeune. Pour le moment je ne pense pas au contrat mais à améliorer mon niveau. Quand tu es bon, tout vient naturellement après !