Défense : à quand la relève ?

Par Muko
729 Vues

Ces dernières années, la défense des Léopards était plutôt considérée comme une force. Mais la double confrontation face au Maroc a fait voler en éclats plusieurs certitudes… Et alors que les qualifications pour la CAN 2023 approchent, il est grand temps de préparer la suite. Car si aux avant-postes, la relève arrive (voir notre article précédent), l’arrière-garde a, elle aussi, bien besoin de sang neuf. 

Tisserand-Mbemba-Luyindama :  jusqu’à quand ?

Lorsqu’elle est alignée, la charnière centrale Chancel Mbemba- Marcel Tisserand est considérée comme l’une des « valeurs sûres » de l’effectif. Ensemble, le défenseur du FC Porto et celui de Fenerbahçe ont globalement convaincu (hormis au Maroc, où ils ont sombré avec les autres), et ont encore quelques années devant eux. Toutefois, les autres options sont limitées : Christian Luyindama, directement impliqué sur trois buts encaissés au cours barrages, a sans doute entaché la confiance du coach à son égard. Quant à Chris Mavinga (Toronto), il peut apporter une variété intéressante à court-moyen terme. Mais au vu de leur âge, ces deux options n’incarnent plus l’avenir. Pour le reste, Nathan Idumba (Cape Town City) apparaît comme l’un des éléments les plus prometteurs au poste.

Et à part ça ? Le néant… ou presque.

Toujours pas épargné par son corps, Merveille Bope peut dépanner derrière s’il est disponible. Mais c’est au milieu de terrain qu’il a entamé une belle progression ces deux dernières saisons.

Il est donc nécessaire de cibler des jeunes binationaux talentueux dès à présent pour renforcer l’arrière-garde. Soyons réalistes : la tâche ne sera pas aisée. Le nouvel échec des Fauves dans la course au mondial vient encore entacher l’attractivité d’une sélection déjà peu attrayante hors-terrain pour son manque d’organisation et sa malgouvernance. Mais il ne sera jamais interdit d’espérer… et encore moins de tenter !

Quels binationaux viser ?

Timothée Pembele (Bordeaux, prêté par le PSG) affiche un potentiel intéressant en Ligue 1.

 

Certains sont peu accessibles (pour l’instant)…

Ezri Konsa (Aston Villa) a repoussé les avances de la RDC.

Sous l’impulsion de l’entraîneur adjoint Mahmoud El-Fayez, Ezri Konsa Ngoyo (Aston Villa) avait été contacté en amont des barrages. Malheureusement, celui qui est titulaire indiscutable avec les Villans a décliné la proposition, s’estimant sur le point d’être appelé avec l’Angleterre. Dans le même style, Japhet Tanganga (22 ans, Tottenham) sera également difficile d’accès, du moins pour l’instant, tout comme Pierre Kalulu (Milan AC).

Du côté de la France, certains pourraient être plus accessibles. Timothée Pembele (Bordeaux, prêté par le PSG) laisse entrevoir un potentiel intéressant, malgré les galères des Girondins en championnat. Le joueur de 19 ans semble plus abordable qu’un Benoît Badiashile (20 ans, Monaco). Alors que son coeur semblait pencher vers la RDC lorsqu’il évoluait à Reims, son coéquipier Axel Disasi a finalement préféré attendre l’équipe de France, voyant sa cote grimper. Mais à 23 ans, il ne peut désormais plus être sélectionné en espoirs… enfin, Stanley Nsoki (FC Bruges) aurait, selon Michel Dinzey, refusé les avances de la sélection.

Mais d’autres pourraient être tentés…

En difficulté depuis deux saisons, Axel Tuanzebe (24 ans) semble plus accessible qu’auparavant…

Prêté à Naples par Manchester United après un retour manqué à Aston Villa, Axel Tuanzebe ne s’est pas relancé avec les Partenopei (10 minutes jouées cette saison). Le natif de Bunia, qui n’avait jamais écarté la possibilité de représenter son pays de naissance, pourrait se montrer plus réceptif aujourd’hui. Car son avenir à Manchester United semble bien compromis… toujours chez les Red Devils, le dossier Wan-Bissaka n’a toujours pas avancé. Mais la RDC pourrait, là encore, profiter de la baisse de cote du joueur en Angleterre. Pour revenir en Italie, Elio Capradossi (SPAL) s’est remis de sa rupture des ligaments croisés, et retrouve le niveau prometteur qu’il avait à La Spezia. Le gaucher formé à la Roma devrait donc retrouver la Série A la saison prochaine. Natif de Kampala mais originaire de la RDC, il n’a jamais été approché par les Léopards.

A l’échelon inférieur, Thomas Basila (22 ans) enchaîne les matchs avec Nancy, tout comme Adilson Malanda (20 ans), coéquipier de Lionel Mpasi à Rodez. Où encore l’ex-Léopard U23 Maxime Sivis (23 ans, Guingamp) et le Niortais Bradley Mbondo (19 ans). Des joueurs au noms peut-être moins ronflants, mais qui apparaissent plus accessibles, et dont la marge de progression n’est pas à négliger. Cousin de Pelly Ruddock Mpanzu, avec qui il évolue à Luton, Peter Kioso (22 ans) gagne progressivement du temps de jeu. Enfin, Salem M’Bakata (Aris Salonique) nous a clairement annoncé que la sélection était un objectif. Alors qu’il a gagné ses galons de titulaire avec l’actuel 4ème du championnat grec, il pourrait représenter une alternative sur le côté droit.

Articles liés

P