Karim Ilunga (Strasbourg) : “Représenter la RDC un jour ? Ce serait un honneur !”

Karim Ilunga (Strasbourg) : “Représenter la RDC un jour ? Ce serait un honneur !”

@ 19 Août 20 319

A 19 ans, Karim Ilunga est l’un des talents les plus prometteurs de Strasbourg. Un an après son arrivée en équipe réserve, il a impressionné lors de deux matchs de pré-saison contre Dijon et Metz, obtenant sa première titularisation contre le dernier cité. Bien qu’ayant grandi en Alsace, le jeune milieu de terrain n’oublie pas ses origines congolaises. D’ailleurs, il se voit bien défendre les couleurs des Léopards à l’avenir… Interview découverte ! 

Bonjour Karim, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous ! Je m’appelle Ilunga Karim, j’ai 19 ans,  j’habite à Strasbourg, et je joue au Racing club de Strasbourg Alsace.

A quel poste évolues-tu ? Et as-tu des joueurs qui t’inspirent à ton poste ?

Je joue au poste de milieu relayeur, mais je peux aussi évoluer milieu gauche. Un joueur qui m’inspire ? Je dirais Neymar. 

Comment définirais-tu ton style de jeu ?

J’ai avant tout des qualités techniques, ainsi qu’une bonne vision du jeu.

Titulaire contre Metz (défaite 3-2), Karim Ilunga a impressionné malgré la défaite des siens.

Tu as grandi à Strasbourg, et tu y as été formé… 

Oui, le Racing est un bon club de Ligue 1 (ils ont terminé 10èmes en 2019-2020, ndlr). Et l’avantage, c’est aussi que je suis proche de ma famille.

La semaine dernière, tu as obtenu ta première titularisation. Quel a été ton sentiment quand tu as su que tu allais démarrer le match ?

Je m’étais déjà préparé à ce que ça arrive. J’ai donc pu jouer mon jeu habituel, sans pression. Et pourquoi pas intégrer officiellement le groupe cette année ! 

Quels sont tes objectifs à plus long terme ?

Mon principal objectif est de jouer dans les meilleurs championnats, et disputer les plus prestigieuses des compétitions.

Un championnat te fait rêver en particulier ?

Je dirais La Liga dans un premier temps. Puis la Bundesliga et la Premier League, mais sans oublier la Ligue 1 non plus.
Je parle légèrement le lingala, mais je le comprends très bien. 

Et tu suis un peu l’équipe nationale ?

Oui je suis l’équipe nationale, et je regarde les matchs quand j’ai le temps.

As-tu déjà songé à devenir “Léopard” un jour ?

Oui, et ce serait un véritable honneur. Si un jour j’ai la chance de représenter l’équipe nationale, pourquoi pas devenir un “léopard” !

As-tu conscience du potentiel de la RDC ? Notamment avec tous les binationaux qu’il y a ici… 

Oui je me pose souvent cette question. Je sais que nous avons beaucoup de talents Congolais, mais qui n’ont pas pris leur nationalité. Je pense que l’équipe nationale pourrait faire de grandes choses avec les talents que nous avons à travers le monde.

Pour finir, quel message souhaites-tu transmettre aux supporters congolais, qui t’ont connu grâce à cette interview ?

J’espère que les supporters congolais ont aimé cette interview et surtout qu’ils auront la possibilité de me voir à l’oeuvre !