Focus : que peuvent apporter les trois nouveaux ?

Focus : que peuvent apporter les trois nouveaux ?

@ 26 Sep 20 489

Sélectionnés pour les matches amicaux d’octobre, Yoane Wissa, Gédéon Kalulu et Nicke Kabamba auront l’occasion de vêtir pour la première fois le maillot congolais. Mais, qui sont-ils ? Et surtout, que valent-ils ?

 

Gédéon Kalulu 

Photo : Onze Mondial

En septembre 2019, le latéral droit d’Ajaccio nous faisait part de son intérêt pour la sélection dans une interview https://www.leopardsfoot.com/gedeon-kalulu-la-selection-ce-serait-un-reel-plaisir/. Un an plus tard, le latéral d’Ajaccio va fêter sa première cape. Tout, sauf immérité… 

Présent dans l’équipe type de Ligue 2 2019-2020 (celle de la LFP comme celle de BeIn Sports), le joueur de 23 ans voit ses efforts récompensés. Solide défensivement et dur dans les duels, c’est également un contre-attaquant de qualité. Enfin, formation lyonnaise oblige, il sait manier le ballon. Sa passe décisive en coup du foulard réalisée contre Béziers en pré-saison en est une belle illustration.

Latéral complet et discipliné, il dispose d’une marge de progression intéressante, dont les Léopards pourront profiter dans les années à venir.

Grâce ces deux amicaux, Kalulu va faire connaissance avec ses coéquipiers, et effectuer ses débuts sans la pression d’un match officiel. Face à un Issama vieillissant, un Ikoko en méforme, un Botaka qui a prouvé que ça n’était pas son poste de prédilection, et un Wan-Bissaka qui a décliné la convocation, le natif de Lyon a un boulevard. A lui d’en profiter ! 

Yoane Wissa

Photo : Ini Sports

Un joli coup du staff technique. A 24 ans et bourré de talent, l’ailier de Lorient est un renfort prometteur pour la RDC. Auteur de débuts réussis en Ligue 1 (2 buts et 1 passe décisive en 4 matchs), il a traumatisé les défenses à l’échelon inférieur la saison dernière, avec 15 buts et 4 passes décisives, s’imposant comme l’une des plus fines gâchettes du championnat.

Percutant et rapide, Wissa a beaucoup progressé dans la finition depuis l’an dernier. Bien que droitier, il préfère jouer faux-pied et évoluer sur le côté gauche pour repiquer ou prendre la profondeur. Toutefois, il reste un joueur polyvalent, qui peut dépanner sur le front de l’attaque.

Contrairement à Kalulu, il évolue à un poste pourvu chez les Léopards, mais qui a grand besoin de sang neuf. En effet, Yannick Bolasie, Neeskens Kebano, Paul-José Mpoku, Gaël Kakuta ou encore Jody Lukoki auront tous atteint 30 ans à la Coupe du Monde 2022. Au cours du stage, Wissa aura l’occasion de montrer qu’il peut incarner ce renouveau.

Nicke Kabamba

Photo : Kilmarnock FC

Beaucoup moins attendu, l’attaquant de Kilmarnock est le moins connu des trois renforts binationaux. Et pour cause : il évoluait encore en cinquième division anglaise la saison dernière ! Recruté en janvier dernier par Kilmarnock, c’est à 26 ans qu’il a découvert la première division. Auteur d’un début de saison correct en Écosse (trois buts et une passe décisive en huit matchs), le joueur n’a pas hésité une seconde pour répondre à l’appel de son pays d’origine.

Malgré l’absence de Bakambu suite aux restrictions de la Covid-19, et celle de Muleka en raison de complications administratives, la présence de Kabamba peut surprendre. Il a notamment été préféré à Britt Assombalonga, pourtant nommé capitaine de Middlesbrough. Enfin, le statut de Dieumerci Mbokani et « l’affaire Silas » n’ayant pas évolué, ce  longiligne attaquant (1m91, 75 kg) pourrait profiter de cette pénurie provisoire.

Plutôt à l’aise dos au but, Kabamba pourrait apporter de la variété aux avant-postes. Bon de la tête et dans le placement, son profil de pivot manque à l’attaque des Léopards. Et s’il obtient sa chance, nul doute qu’il fera tout pour la saisir.