Zoom : léopards : un temps de jeu en berne…

Zoom : léopards : un temps de jeu en berne…

@ 09 Mar 20 3344

A vingt jours de la double confrontation face à l’Angola, une statistique interpelle, et inquiète. Sur les 28 présélectionnés, seuls 5 cadres jouent régulièrement dans leurs clubs respectifs. En effet, Chancel Mbemba, Fabrice Nsakala, Paul-José Mpoku, Jordan Botaka et Jackson Muleka semblent avoir un temps de jeu garanti jusqu’au 23 mars. Pour le reste, c’est beaucoup plus compliqué… Zoom.

  • Ils sont titulaires indiscutables

Alors qu’il enchaîne les matchs avec Porto, Chancel Mbemba devrait arriver en pleine forme le 23 mars.

Commençons par les bonnes nouvelles. Capitaine de Saint-Trond, Jordan Botaka réalise une saison correcte en Pro League (28 matchs, 3 buts, 4 passes décisives). Indéboulonnable, l’ancien joueur de Leeds n’a manqué qu’un match cette saison, pour cause de blessure. Peut-être de quoi viser un club plus huppé cet été…

Exilé aux Emirats Arabes Unis depuis janvier dernier, Paul-José Mpoku a troqué le plat pays pour les pétrodollars du désert. Sur le terrain, le joueur de 27 ans s’est immédiatement imposé. Titulaire à chaque match depuis son arrivée, il compte deux passes décisives et un but en huit matchs TCC. Malgré la faiblesse de son nouveau championnat, l’ancien capitaine du Standard a logiquement été reconduit.

Fabrice Nsakala vise l’Europe avec Alanyaspor. Titulaire indiscutable avec les Turuncu-Yeşil, le latéral de 29 ans se retrouve logiquement dans la liste. Avec seulement 3 matchs manqués cette saison (dont deux pour suspension), l’ancien troyen est l’un des léopards les plus réguliers. Et ce depuis son arrivée en Turquie…

Absent lors du dernier rassemblement pour cause de blessure, Gaël Kakuta sera bien là face à l’Angola. Auteur d’une belle saison avec Amiens (5 passes décisives et 2 buts en 24 matchs), le joueur formé à Chelsea sera attendu au tournant.

Enfin, Chancel Mbemba est peut-être le meilleur léopard en ce moment. Devenu titulaire au FC Porto, CM22 a su faire oublier Pepe aux supporters des Dragons. Avec déjà 32 matchs au compteur TCC, l’ancien d’Anderlecht réalise sa saison la plus aboutie depuis la saison 2015-2016. A l’époque, il s’était révélé en Premier League avec Newcastle. Espérons toutefois qu’il conserve sa place en défense, même après le retour de Pepe… Si ce n’est pas le cas, on voit mal Conceiçao l’éjecter du onze après ses performances, et il pourrait se retrouver sur le côté droit. Quoi qu’il en soit, c’est un Mbemba en pleine forme qu’on devrait retrouver face à l’Angola !

En ce qui concerne les joueurs locaux, tous possèdent un temps de jeu conséquent. Le revenant Issama est capitaine à Mazembe, et Fabrice Ngoma et Ben Malango sont en pleine bourre au Maroc. Le jeune Isaac Tshibangu, qui fêtera sa première cape, est indiscutable avec les Badiangwenas. Pièces maîtresses de leurs clubs respectifs, Dieumerci Mukoko Amale et Jackson Muleka font, bien sur, partie de la liste. Symbole de la résilience du Daring, “Nsoso” réalise une belle saison tandis que Muleka marche sur l’eau avec Mazembe. S’il veut prétendre à l’Europe cet été, le natif de Lubumbashi devra également se faire remarquer en sélection…

  • C’est plus critique…

Samuel Moutoussamy n’a disputé que 10 minutes en championnat depuis le début de l’année 2020…

Contrairement à Mbemba, d’autres ont démarré la saison titulaire, mais pourraient voir le vent tourner en leur défaveur. Néo-capitaine des léopards, Marcel Tisserand illustre cet exemple. Titulaire indiscutable jusqu’alors, l’ancien monégasque a perdu sa place avec Wolfsburg. Blessé à la cuisse fin janvier, il doit désormais faire face à une solide concurrence (John Brooks, Robin Knoche et le prometteur Marin Pongračić, recruté au mercato d’hiver). Lorsqu’il aura sa chance de nouveau, le Ministre de La Défense ne devra pas se louper. Mais en attendant, cela fait 8 matchs d’affilée (championnat et Ligue Europa) qu’il se retrouve sur le banc…

Le cas de Yannick Bolasie est sensiblement différent. Depuis son arrivée au Sporting, Yala avait obtenu le temps de jeu recherché, et avait fait ses premiers pas en Europa League. Mais sa suspension contre Maritimo semble avoir changé la donne. Depuis le 17 janvier, l’international congolais n’a disputé qu’un seul match de championnat sur six. Non convoqué pour les deux dernières rencontres, l’ailier de 30 ans se trouve dans une situation délicate…

Du côté d’Arthur Masuaku, rien de plus rassurant. Auteur d’une saison irrégulière avec West Ham, le latéral congolais a disputé 16 matchs sur 30 possibles, dont seulement 10 titularisations. Nommé capitaine pour le stage d’octobre, en l’absence de Tisserand, Masuaku sera attendu au tournant face à l’Angola. Et s’il devrait être au point physiquement, pas sûr qu’il débarque en pleine confiance…

Auteur de débuts mitigés en sélection (prometteur lors du stage d’octobre, mais une entrée difficile face à la Gambie) Samuel Moutoussamy vit une saison compliquée. Remplaçant à Nantes, le milieu de 23 ans n’a été titularisé que trois fois cette saison. Pire, il n’a joué que 10 minutes depuis le début de l’année 2020. Mais face au manque criant d’options à son poste, il pourrait se retrouver dans le onze de départ face à l’Angola. Espérons que son talent fasse la différence…

  • Leur championnat est à l’arrêt

En trêve depuis le 1er décembre, le championnat chinois a été suspendu en raison de l’épidémie.

Cédric Bakambu et Jody Lukoki ne jouent plus depuis un moment. Mais ça n’est pas totalement de leur faute, car leur championnat respectif est à l’arrêt. Resté en Chine après son transfert avorté au Barça, Bakagoal a participé à la victoire du Beijing Guoan face à Chiangrai en Ligue des Champions asiatique (1-0) le 18 février dernier. Mais avant ça, il n’avait pas foulé les terrains depuis décembre dernier. Et avec le report du championnat chinois suite à l’épidémie de Coronavirus, le joueur se retrouve dans une situation des plus délicates. Son manque de rythme pourrait être préjudiciable contre l’Angola…

Tout comme l’ancien sochalien, Lukoki risque d’être assez court physiquement. Le dernier match disputé par le natif de Kindu remonte au 12 décembre dernier, en Ligue Europa. Trois mois sans jouer, ce n’est pas rien… D’autant plus que l’ailier n’a pas été convoqué pour la reprise du championnat, le 8 mars. Joueur au profil similaire, Dieumerci Ndongala enchaîne les matchs depuis son arrivée en Turquie, et n’a pourtant pas été reconduit dans le groupe…

  • Et les nouveaux ?

Très bon avec Reims, Axel Disasi (21 ans) va renforcer l’arrière-garde des léopards.

La pré-sélection de mars comportait trois nouveaux noms : Axel Disasi (Reims), Isaac Tshibangu (Mazembe) et Béni Badibanga (Waasland-Beveren).

Belle révélation en Ligue 1 cette saison, Disasi (21 ans) représente un atout de taille en défense. Surtout avec la blessure de Luyindama. Toutefois, pas sûr qu’il soit apte à jouer dès le mois de mars. Son statut d’ancien international U20 avec la France pourrait ralentir son dossier de naturalisation…

Même chose avec le remuant Badibanga (23 ans), qui a porté les couleurs des Diablotins belges en U21. Son délai de naturalisation sera sans doute trop court pour le rendre opérationnel en mars. Auteur d’une saison assez terne avec Beveren (2 buts, 2 passes décisives en 28 matchs), il possède néanmoins un potentiel intéressant.

Pour Tshibangu, pas d’inquiétude concernant son aptitude à jouer. Et cette sélection vient récompenser l’excellent début de saison du jeune ailier du TP Mazembe. S’il se voit offrir quelques minutes pour ses débuts, nul doute qu’il injectera beaucoup d’envie…