Relance du football scolaire : le protocole d’accord est signé !

Relance du football scolaire : le protocole d’accord est signé !

@leopardsfoot 10 Avr 21 1253

Annoncé il y a quelques mois, la nouvelle est désormais officielle ! La FIFA et la RD Congo viennent de signer un protocole d’accord portant sur le lancement d’un championnat scolaire. La cérémonie s’est déroulée le 7 avril dernier au Palais de la Nation avec la présence du chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi, accompagné de l’ensemble des parties prenantes de ce projet, à savoir : la FIFA, le gouvernement congolais et la FECOFA.

De la belle époque des “inter-scolaires”…

Les plus jeunes sont loin de l’imaginer, mais le football scolaire et universitaire ont été très actif dans notre pays, au cours des années 1960 à 1980. On se souviendra d’ailleurs à Kinshasa de l’époque où le collège Elikia, Boboto et l’Athenée de la Gombe dominaient le championnat scolaire. Notamment avec l’éclosion de joueurs comme Mbungu Taty qui, parti des inter-scolaires, a fini par disputer le mondial 1974 avec les Léopards. En effet, alors que les inter-scolaires battaient leur plein, la détection de joueurs à la racine ainsi que la rivalité sportive entre les écoles qui cherchaient chacune à être la meilleure, permettaient l’éclosion de nombreux talents. 

Mais elles ont surtout permis à la jeunesse zaïroise de l’époque de bénéficier de structures d’initiation et d’encadrement au football dès leur jeune âge, directement dans leurs écoles. Malheureusement, le situation a bien changé depuis. La crise financière étant passée par là, le football scolaire s’est progressivement éteint. Son déclin a été favorisé par le manque de considération des gouvernements successifs. Mais surtout par le morcellement et la spoliation des terrains qui ne permettent plus la pratique du football dans la majorité de nos écoles.

… au projet pilote en RDC ! 

Malheureusement, cette réalité constatée en RD Congo est aussi valable dans de nombreux pays africains. C’est dans ce cadre que la FIFA, qui souhaite relancer le football scolaire sur le continent, a choisi la RD Congo qui préside actuellement l’Union Africaine, pour abriter le projet pilote de relance du football scolaire. Ce projet devrait ensuite être étendu à d’autres pays, avec l’objectif d’organiser une compétition continentale, uniquement réservée aux écoliers.

Toutefois, au-delà de l’aspect sportif, la relance du football scolaire revêt une importance capitale pour la FIFA, dans le développement de nos  pays.  En effet, la pratique du football dès la petite enfance contribue à former la société de demain, en véhiculant des valeurs comme le travail en équipe, la confiance en soi et le respect des règles. Des principes importants dans le processus d’intégration de la jeunesse dans la société. Enfin, ce projet devrait également permettre aux écoles choisies de se doter de nouvelles infrastructures, qui abriteront des programmes de formation des éducateurs, mais aussi d’initiation à l’arbitrage, pour susciter des vocations dans cette corporation très peu valorisée en Afrique.

Un protocole signé…

Constant Omari et Amos Mbayo signant le protocole d’accord

C’est donc forte de cette volonté que le Secrétaire général de la FIFA, Mme Fatma Samoura, a fait le déplacement à Kinshasa. Le protocole d’accord a donc été signé avec le gouvernement congolais, représenté par le Ministre des Sports Amos Mbayo et le président de la FECOFA Constant Omari, dont l’organe technique devrait être en charge de l’exécution de ce projet sur le territoire. A l’issue de cette cérémonie, le Ministre des Sports a d’ailleurs réitéré le soutien du gouvernement congolais qui s’est engagé à mettre tout en œuvre pour la réussite de cette initiative en garantissant notamment :

La mise à disposition des moyens financiers, structurels et opérationnels pour l’organisation de ce championnat scolaire mais aussi pour la formation des éducateurs;
– L’augmentation des heures destinés à la pratique du football dans les écoles;
– La création d’un comité local en charge de l’organisation de la phase finale du championnat;
– L’implication des féminines dans ce championnat scolaire.

… avec du beau monde !

Enfin, en plus d’avoir été rehaussé par la présence du chef de l’État et celle du président de la CAF Patrice Motsepe, accompagné de  son secrétaire général, le Congolais Veron Mosengo, plusieurs invités de marque ont pu être aperçus lors de cette cérémonie. Les anciens Eugène Kabongo, Muntubile Santos, Serge Bageta Dikilu, Yves Diba Ilunga et Shabani Nonda. L’ancien attaquant de Monaco, invité spécial de la FIFA, devrait faire partie des personnalités impliquées dans la mise en œuvre de ce projet dont le lancement effectif ne devrait plus tarder.