Négligence, manque de vision….la jeunesse est sacrifiée en RDC !

Par Destin Mak
247 Vues

Les événements vécus par les différentes équipes nationales des jeunes de la RDC sont à la fois tristes et n’améliorent pas l’image du football congolais.

• La sélection U23 a failli déclarer forfait pour son match retour contre l’Algérie suite à des problèmes encore inconnus jusqu’ici, et ce, malgré nos renseignements.

À cela, s’ajoute une panne technique en plein vol d’un avion low-cost, affrété par le gouvernement, qui aurait pu coûter la vie aux passagers à bord.

• Le staff des U20 n’a pas pu sélectionner tous les joueurs expatriés qu’il désirait puisque le ministère et la fédération n’auraient pas trouvé les moyens pour payer les billets d’avion.

• L’équipe U17 a déclaré forfait car plusieurs joueurs ont été invalidés par la CAF après les tests IRM. Par ailleurs, parmi les 15 joueurs validés, 10 n’ont pas pu obtenir leur passeport à temps.

Pendant que plusieurs pays africains organisent des matchs amicaux pour préparer leurs jeunes, en RDC, on se permet de nommer les entraîneurs une semaine avant le début des éliminatoires. Les résultats sont les mêmes chaque année, la RDC ne compte qu’une seule participation à la CAN U20, et aucune chez les U17 et les U23.

En faisant cela, les dirigeants empêchent non seulement ces jeunes de vivre leur rêve, mais c’est aussi l’avenir du football congolais qui est sacrifié.

Cela n’est plus un secret, la force d’une sélection nationale A est aussi déterminée par la formation des joueurs, la bonne gestion et le développement des différentes catégories d’âges à travers le pays.

 

Articles liés

P