Le Bénin et la Tanzanie auront leurs cadres !

Par Muko
2 514 Vues

Quelques jours avant la RDC, la Tanzanie et le Bénin ont publié la liste pour ces rencontres décisives, dans un groupe qui reste particulièrement ouvert. Car sur le papier, chaque équipe peut encore accéder aux barrages. Kim Poulsen et Michel Dussuyer ont donc mis toutes les chances de leur côté, et il ne faudra sous-estimer personne…

Samatta de retour pour les Taifa Stars

La Tanzanie, qui se distingue davantage par son  collectif huilé que par ses individualités, se présentera toutefois avec son capitaine et meilleur joueur, Mbwana Samatta. L’ancien goleador de Mazembe revient à domicile, et tentera de punir des Léopards qui n’auront pas profité de son absence sur blessure à l’aller.

Même s’il traverse une phase compliquée à l’Antwerp, l’attaquant de 28 ans est le fer de lance de l’attaque des Taifa Stars. Auteur du splendide but égalisateur à Lubumbashi, Simon Msuva (Wydad Casablanca) devrait également démarrer la rencontre. Pour le reste, c’est du classique avec les tauliers Erasto Nyoni (105 sélections), Shomari Kapombe (80 sélections) mais également la belle promesse Novatus Dismas (19 ans) qui évolue au Maccabi Tel Aviv.

A noter que sélectionneur danois des Taifa Stars, Kim Poulsen, a été à la tête du développement de l’équipe nationale (équivalent de la DTN) entre 2016 et 2018. Son implication dans le projet tanzanien n’est donc pas récente. Attention à une équipe qui sait compenser un manque d’individualités par un projet de jeu solide, mené par une véritable volonté politique de faire du pays une terre de football. Le récent exode des meilleurs joueurs congolais locaux vers le championnat tanzanien est loin d’être dû au hasard… la Fédération congolaise serait bien inspirée d’en prendre exemple !

Bien qu’étant privée de l’avantage du terrain, la RDC dispose de meilleurs joueurs. Du moins, évoluant à un meilleur niveau, ce qui empêche le onze tanzanien de partir favori pour cette rencontre. Espérons que les cadres prennent leur responsabilité.

La liste de la Tanzanie

Les Ecureuils pourront aligner leur équipe-type

Non qualifié pour la CAN, le Bénin s’est vu fauché dans son élan. Toutefois, le groupe conserve l’ossature qui a réalisé un beau parcours à la CAN 2019.

A Kinshasa, les Ecureuils pourront donc aligner leur équipe type. Les cadres Saturnin Allagbé, Khaled Adenon, Jordan Adeoti et Steve Mounié sont tous là. Le feu follet Jodel Dossou (Clermont) sera de retour, après son exclusion du groupe lors de la dernière journée. Un effectif solidaire, cohérent dans le jeu, et qui se connaît très bien.

Une défense expérimentée (Adenon, Verdon, Houtondji) , un milieu rugueux (Adéoti, D’Almeida), des ailiers virevoltants (Dossou, Soukou) et des attaquants très physiques (Mounié et Poté). Le Bénin n’a jamais été une équipe facile à jouer… les Léopards sont prévenus !

Articles liés

P