La tanière privée de plusieurs cadres… mais avec des retours de taille !

La tanière privée de plusieurs cadres… mais avec des retours de taille !

@ 12 Mar 21 4183

Christian Nsengi a dévoilé hier la liste des trente Léopards convoqués pour les deux rencontres décisives avec le Gabon (25 mars, Franceville) et la Gambie (29 mars, Kinshasa). Devant faire face à un effectif décimé par le choix des différents clubs de retenir leurs joueurs, le sélectionneur a du puiser dans le vivier local.

Une règle de la FIFA qui fait mal…

Retenu par Middlesbrough, Neeskens Kebano ne fera pas partie du voyage. Photo : Gazette Live

Le 5 février dernier, la FIFA tranchait en faveur des clubs, potentiellement désavantagés par l’épidémie de COVID-19. En effet, l’instance autorisait les clubs à retenir leurs internationaux, si « une quarantaine d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée » sur le lieu du match en équipe nationale, mais également lors du retour en club. 

Une règle que Middlesbrough n’a pas hésité à brandir pour empêcher les cadres Neeskens Kebano et Yannick Bolasie de rejoindre la tanière. Alors qu’ils ont enfin obtenu leur passeport congolais, Omenuke Mfulu (Elche), Gédéon Kalulu (Ajaccio) et Yoane Wissa (Lorient) ont tous été bloqués pour la même raison. Les clubs français se montrant particulièrement pointilleux avec cette règle, reste à savoir si Dijon acceptera de libérer Glody Ngonda. En prévision d’un éventuel forfait du latéral gauche, Christian Nsengi a convoqué Ernest Luzolo Sita. Déjà vigilant il y a deux semaines, le sélectionneur annonçait avoir préparé deux listes de 23 joueurs pour la double confrontation, suscitant alors l’incompréhension de certains. Désormais, l’intention est sans doute bien plus claire pour tout le monde… 

Masuaku, Bakambu et Kakuta forfaits, Meschack décline

Pas encore remis d’une blessure au bassin, Gaël Kakuta manque également à l’appel.

Toutefois, le cas de Gaël Kakuta est différent. C’est en effet sur blessure que le meneur de 29 ans déclare forfait. Touché au bassin, il avait manqué la dernière rencontre du RC Lens en championnat face à Saint-Etienne. Et connaissant la fragilité physique du joueur, les Sang-et-Or auraient, de toute façon, certainement été réticents à le lâcher, même remis.

Idem pour Arthur Masuaku, éloigné des terrains depuis début décembre et son opération du genou. Selon son entraîneur à West Ham David Moyes, le latéral de 26 ans ne devrait pas être sur pied avant mi-avril. C’est donc Fabrice N’Sakala, que vous avez élu Léopard du mois de février, qui devrait occuper le couloir gauche. 

Devant, Cédric Bakambu manquera à l’appel. Contrôlé positif à la COVID au début du mois, l’attaquant du Beijing Guoan ne pourra pas tenir sa place. Enfin, les supporters congolais ont bien cru au retour d’Elia Meschack en équipe nationale. Convoqué par Christian Nsengi, l’ailier des Young Boys n’honorera pas l’appel, comme il l’a annoncé sur ses réseaux sociaux. En effet, l’ancien joueur de Mazembe a toujours la dent dure contre la Fédération, qu’il accuse de l’avoir injustement sanctionné, à la suite de son transfert avorté à Anderlecht, qui avait fait polémique. Auteur d’une belle saison chez le leader du championnat suisse, l’ailier manquera donc à l’appel. Et sportivement, c’est bien dommage…

Mais des retours de taille !

Ardemment souhaité par Christian Nsengi, le retour de Dieumerci Mbokani aura bien lieu. Photo : Le Soir

Pour gérer ces matchs cruciaux, le technicien a néanmoins pu conserver la colonne défensive de l’équipe (à l’exception de Masuaku, déjà absent face à l’Angola), qui n’a, jusqu’à présent, encaissé que deux buts au cours de la campagne. Surtout, il pourra compter sur l’expérience de deux revenants : Dieumerci Mbokani et Trésor Mputu (35 ans chacun), qu’il a choisi de rappeler. Présent dans les plans du coach depuis son intronisation, l’attaquant de l’Antwerp revient, quatre ans après son dernier match international. Face à l’urgence de la qualification, “Mbokaliya” semble avoir enterré la hache de guerre avec la Fédération. Il part donc favori pour occuper la place de titulaire aux avants-postes. Quant au joueur du TP Mazembe, qui est convoqué pour la première fois sous l’ère Nsengi, il pourrait bénéficier d’un rôle de joker intéressant. En l’absence de Gaël Kakuta et Neeskens Kebano, il devrait suppléer Paul-José Mpoku au poste de meneur de jeu.

Décevants en amical face au Maroc, Ben Malango et Francis Kazadi profitent de la vague d’absents pour réintégrer le groupe, même si leur temps de jeu est loin d’être assuré.

Et un vivier local bien représenté 

Voilà qui devrait en ravir certains… au total, quinze joueurs sur les trente sélectionnés évoluent sur le continent africain, dont neuf en Linafoot. Révélés au CHAN, Henock Inonga et Amédée Masasi sont promus en équipe A. Idem pour Jérémie Mumbere et Glody Lilepo, cadres à l’AS Vita Club. Impliqué avec Al-Ahly cette saison (4 buts en 17 matchs TCC), Walter Bwalya Binene fêtera, lui aussi, sa première cape. 

A eux d’en profiter !