CHAN : le fiasco d’Annaba

Par Darius Tshibangu
80 Vues

La RD Congo est éliminée du championnat d’Afrique des nations dès la phase de groupes, une première pour les fauves depuis le lancement de ce tournoi en 2009. En Algérie, les léopards locaux n’ont pas réussit à gagner un seul match à Annaba.

Après deux nuls (0-0) lors des deux premières journées face à l’Ouganda et à la Côte d’Ivoire, la RDC était dans l’obligation de battre le Sénégal pour se qualifier en 8e de finale. Mais malheureusement, les hommes d’Otis Ngoma ont ramassé trois buts contre rien, ce dimanche, et quittent la compétition sans parvenir à inscrire un seul. La pire attaque de l’histoire de la RD Congo au CHAN !

Avec une sélection constituée de bons noms du championnat national, Otis Ngoma a tâtonné dans ces choix. Après le nul face à l’Ouganda en ouverture, l’ancien entraîneur du DCMP avait procédé à 7 changements lors second match devant les Ivoiriens sans toutefois parvenir à créer de véritables danger en attaque.

Et en parlant de l’attaque de la RD Congo, les amateurs de la Ligue Nationale de Football peuvent aujourd’hui se mordre les doigts par la non sélection d’Horso Mwaku, l’actuel meilleur buteur de la Vodacom Ligue 1, qui a été préféré à d’autres attaquants comme Jean-Marc Makusu, pourtant en manque de confiance et du temps de jeu au FC St Éloi Lupopo.

L’élimination prématurée du deux fois champion du CHAN était presque prévisible quand le sélectionneur national disait devant la presse que son équipe n’était pas encore prête pour le tournoi. Pourtant il y a eu plusieurs stages dans le nord de l’Afrique et des matchs amicaux à quelques jours du coup d’envoi de la compétition. En tout cas, Otis Ngoma reste jusqu’ici le seul sélectionneur des locaux qui n’a pas réussi à faire sortir la RD Congo de groupes.

Articles liés

P