RDC vs GABON : Nsengi, Kebano et Oualembo face à la presse

RDC vs GABON : Nsengi, Kebano et Oualembo face à la presse

@ 13 Nov 19 3840

En prévision du match de la première journée du Gr. D, des éliminatoires de la Can 2021, le sélectionneur national, Christian Nsengi, était, ce mercredi 13 novembre 2019, face à la presse, en conférence de presse, d’avant-match, à 11 heures, au Stade des Martyrs. Pour la circonstance, Nsengi Biembe s’est fait accompagner du joueur Neeskens Kebano et de l’un de ses adjoints, Christopher Oualembo. La parole était destinée aux deux premiers. Mais, à la demande expresse de Christian Nsengi, sur une question qui lui a été posée, ce dernier a demandé à son adjoint de répondre.

Christian Nsengi : Sélectionneur des Léopards
La première des choses est que nous sommes animés de l’envie de gagner, à tout prix. C’est ce que l’ensemble des sportifs congolais attendent des Léopards que nous dirigeons. Effectivement, nous avons un objectif bien précis pour ce match. Il est question d’engranger les trois premiers points de la compétition. Loin de toute arrogance, nous avons un adversaire qui s’appelle : “Les Panthères” du Gabon. Notre souci est d’aborder cette rencontre avec l’expression réelle de notre identité de jeu.  Avec les valeurs intrinsèques qui composent le onze national, jamais les Léopards ne joueront, en fonction de l’adversaire. Bien au contraire, on jouera comme nous savons le faire, surtout, en mettant ce dernier, en difficultés pour atteindre l’objectif de la victoire que nous sommes assignés pour cette rencontre. Jouer en fonction de l’adversaire, nécessite un changement de notre façon de jouer. Autrement, cela sous-entend que la préparation n’avait pas été bonne. Ce qui n’est pas le cas. A 24 heures de cette rencontre, j’ai une idée précise sur le onze de départ que je vais lancer dans l’arène. L’actuelle ossature des Léopards a une base très solide. A la question de savoir, quel discours pourrais-je tenir aux joueurs avant le coup d’envoi : Il n’y aura pas de discours. Simplement, tous les joueurs savent pourquoi, ils sont à Kinshasa“.

Neeskens Kebano : milieu Fulham
Nous sommes tous bien motivés pour ce match contre les Panthères du Gabon. Nous sommes tous animés de l’ambition de gagner et rien d’autre. Nous ne cessons de le dire. C’est avec beaucoup de plaisir que nous revenons au pays pour jouer sous les couleurs nationales. Notre soucis est de donner du plaisir à l’ensemble de la population congolaise. Et la meilleure des façons de le faire, c’est la victoire attendue, au bout des 90 minutes de jeu. Et nous en sommes bien conscients.

Christopher Oualembo : Sélectionneur adjoint
En principe, lors de cette entrevue, les questions étaient, en soi, destinées à Christian Nsengi Biembe et au joueur Neeskens Kebano. Mais à la question relative au message destiné aux sportifs congolais, adressée à l’entraîneur, Christian Nsengi, a préféré demander à son collaborateur, qu’il a identifié sous l’étiquette de “son cerveau.”

Nous ne sommes pas ici par nous-mêmes. Si nous sommes ici, c’est pour la défense des couleurs nationales. Tous les sportifs congolais n’attendent que la victoire de leurs Léopards qui constituent notre intérêt commun. Entre le public et les Léopards, il y a une relation de confiance avec l’entraîneur et avec les joueurs. Pour rien au monde, on ne peut poser des questions dubitatives avant le coup d’envoi ou poser des critiques non constructives, sur un match qui ne s’est pas encore joué. De telles options seront mal venues si le match connaît une issue favorable. Tous à l’unisson, les Congolais devraient avoir le regard tourné vers l’avant et avoir le coeur à l’ouvrage, tant sur les gradins que sur l’aire de jeu. La confiance du public, en tant que 12ème homme, au coach, au staff technique et aux joueurs est une porte ouverte à la réussite et à un avenir radieux, à bâtir ensemble, la main dans la main“.