Michel-Ange Balikwisha : “Mon rêve ? Jouer un jour avec mon frère en sélection”

Michel-Ange Balikwisha : “Mon rêve ? Jouer un jour avec mon frère en sélection”

@AzamAndrew 30 Oct 20 4773

Pur produit de l’Académie du Standard Liège, Michel-Ange Balikwisha (19 ans) impressionne pour ses débuts avec son club formateur. Actuellement en convalescence après avoir contracté la COVID-19, le frère cadet de William s’est entretenu avec nous. Ses ambitions en club, sa carrière internationale où encore le rôle de sa famille dans ses choix… Interview découverte ! 

Bonjour Michel-Ange, Tu as récemment été testé positif au Covid-19. Avant de commencer, comment te sens-tu ? 

Bonjour Leopardsfoot ! Par la grâce de Dieu, je me sens en pleine forme physiquement, et encore plus mentalement.

Tu réalises des débuts prometteurs avec le Standard Liège, et on rappelle que tu ne fais officiellement partie du groupe pro que depuis cet été. Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Collectivement, nous cherchons à remporter le championnat, et la coupe de Belgique. Et mes objectifs individuels sont de m’imposer comme un titulaire indiscutable dès cette saison, et marquer l’histoire du club en tant que jeune. Je souhaite également remporter des trophées individuels.

Tu comptes actuellement quatre matchs dont deux en tant que titulaires. Tu sembles gagner la confiance du coach. Quelle est ta relation avec Philippe Montanier ?

En effet, le  coach et moi, nous avons une très bonne relation. Je fais ce qu’il me demande, ce qui lui donne confiance en moi. Et ça me donne encore plus de force ! 

Tu es ailier, mais dernièrement tu as été aligné en pointe. Ce repositionnement t’a-t-il perturbé ?

Ah non, ça ne m’a pas perturbé du tout. Je suis certes ailier de formation, mais je reste un joueur polyvalent, qui peut jouer et prendre du plaisir partout sur le terrain.

Justement… comment définirais-tu ton style de jeu ?

Je suis quelqu’un qui aime particulièrement prendre la profondeur, décrocher, et qui joue toujours vers l’avant.

Tu as des modèles dans le football professionnel ?

Oui, trois principaux : Cristiano Ronaldo, Roberto Firmino et Federico Valverde.

Et tu t’es fixé des objectifs à plus long terme ?

Bien sûr ! Je veux devenir le meilleur joueur du monde, remporter la Champions League, le Ballon d’Or, en jouant dans un des plus grands clubs de l’histoire du football.

Que d’ambition ! Et peux-tu nous parler de ta formation au Standard ? 

La formation du Standard Liège est excellente. Physiquement, comme techniquement. Je retiens aussi qu’ils m’ont beaucoup préparé mentalement à la vie de footballeur professionnel.

Parlons maintenant de la sélection… Concrètement, si tu es sélectionné pour jouer avec les Léopards, répondras-tu présent ?

Bien sûr, sans hésitation. J’ai déjà été contacté par des membres du staff, et j’aurais été présent avec les Léopards espoirs au tournoi de Toulon, qui a malheureusement été annulé suite à la pandémie.

Belle nouvelle ! Et que penses-tu pouvoir apporter à la sélection ?

Déjà, nous avons une très bonne sélection, avec beaucoup de joueurs de qualité. Mais je pourrais aussi apporter les miennes ! Je ferai tout pour qu’on me voit en A le plus vite possible.

Ton frère est déjà international espoir congolais. As-tu suivi ses matchs ?

Oui j’ai suivi ses prestations avec la RDC, mais je n’avais pas fait le voyage avec lui.

Wiliam et Michel-Ange chez les léopards A. C’est un rêve ?

Ah, ça… Jouer avec mon frère en Léopard c’est un très grand rêve. Et j’espère bien qu’il se réalisera.

D’ailleurs, quel rôle joue ta famille dans ta carrière ?

Photo : Standard Liège
 
Ma famille joue un très grand rôle dans ma carrière, ainsi que dans mon choix international. Ils m’aident à faire les bons choix, et me font garder les pieds sur terre.

Un mot de la fin, pour les supporteurs congolais ?

Je vous promets de tout donner ! Kala te, nakozala wana pour faire vibrer le stade des Martyrs.