Les Léopards de la RDC accrochés face à une équipe gambienne solidaire et bien aidée par son public.

Les Léopards de la RDC accrochés face à une équipe gambienne solidaire et bien aidée par son public.

@MakayaDestin 19 Nov 19 495

Après le nul (0-0) obtenu face au Gabon, les léopards de la RDC avaient à cœur de ramener un résultat de Banjul. D’entrée de jeu , ils ont buté sur une solide équipe gambienne poussée par son public venu en grand nombre.
Dominatrice en terme d’occasions dangereuses face à une équipe congolaise bien en place défensivement mais peu inspirée offensivement, cette sélection gambienne a pu se créer quelques occasions sans pour autant les concrétiser, et cela est en grande partie dû aux exploits du gardien congolais Joël Kiassumbua qui a de nouveau répondu présent dans les buts.

Une petite domination stérile puisque les congolais ont profité de leur moment fort en fin de première période en ouvrant le score par l’intermédiaire de Cédric Bakambu qui recevait une remise de la tête de Christian Luyindama après un corner tiré de la droite par Imbula. C’est donc sur ce score de 0-1 que les deux équipes se sont séparées à avant la mi-temps.

Le retour des vestiaires est marqué par un changement tactique de la part des Gambiens qui ont réussi à mettre en place un pressing haut afin de gêner les relances des congolais et d’assiéger leur camp. Un dispositif payant puisqu’ils ont réussi à égaliser de la tête , à la 51è minute , après un centre venu de la gauche.
L’entraîneur congolais décide alors d’effectuer un premier changement , et c’est Samuel Moutoussamy  qui remplace Gianelli Imbula auteur d’un bon match. Mais les affaires se compliquent à nouveau pour les congolais puisque Christian Luyindama est obligé de quitter les siens suite à une blessure. Cette dernière contraint le staff congolais à revoir son dispositif. On est donc passé du 3-5-2 au 4-4-2 avec l’entrée de Mukoko Amalé à la place de Luyindama. Un mal pour un bien puisque les congolais ont repris le contrôle du match , et grâce à une contre-attaque menée au départ par Tisserand, Jackson Muleka, servi par Arthur Masuaku qui a réussi à remonter tout le terrain,a inscrit le second but congolais d’une frappe à la 74è minute de jeu.

Alors que tout le monde pensait à une victoire congolaise après ce but , l’equipe gambienne , avec l’aide de ses supporters, a réussi à égaliser à la 92è minute en profitant d’un ballon mal négocié par les milieux congolais. Un nul plein de regrets pour l’équipe congolaise qui a pourtant tout donné et se met donc dans l’obligation d’aller chercher des résultats lors des prochaines échéances.