La liste du Gabon : présentation et analyse

La liste du Gabon : présentation et analyse

@ 04 Nov 19 2418

Patrice Neveu vient de dévoiler la liste des 22 joueurs qui défieront la RDC le 14 novembre prochain à Kinshasa. A l’instar de Pierre-Emerick Aubameyang, Mario Lemina, Denis Bouanga ou Didier Ibrahim Ndong, les têtes d’affiches seront bien là. L’entraîneur français – bien connu des congolais pour son passage sur le banc des léopards entre 2008 et 2010- a reconduit peu où prou le groupe qui avait affronté le Burkina Faso et le Maroc en octobre dernier. 

Sur le papier, les léopards partent favori à domicile contre les Panthères, 87èmes au classement FIFA. La RDC tentera de concrétiser par une victoire les belles promesses entrevues dans le jeu au stage d’octobre, et bien lancer sa campagne de qualifications pour la CAN. Cependant, attention au match piège… car les poulains de Christian Nsengi feront  face à des gabonais revanchards d’un passé récent. Forts de deux victoires lors des matchs amicaux d’octobre (1-0 face au Burkina Faso et 3-2 au Maroc), Aubameyang and co voyageront donc en confiance et décomplexés à Kinshasa.

Zoom détaillé sur une équipe qui entame, elle aussi , une nouvelle ère avec ambition.

Des panthères revanchardes… et ambitieuses

Patrice Neveu : une vieille connaissance de la RDC…

Piqués dans leur orgueil depuis leur non-qualification pour la CAN, les gabonais entament, comme la RDC, une nouvelle ère sur des bases ambitieuses. L’expérimenté Neveu a succédé au novice Cousin en mars dernier, dans un contexte très tendu, miné par des problèmes organisationnels. Dans un premier temps, la nomination de l’ancien “Professeur Tournesol” a été accueillie avec beaucoup de scepticisme au Gabon. Mais les deux belles victoires en amical face au Maroc (3-2) et du Burkina Faso (1-0) ont revigoré les fans.

Et pour cause : les Panthères ont plutôt séduit dans la manière. Solidaires, libérés, et à l’aise techniquement, Aubameyang and co ont engrangé une belle dose de confiance. Et pour venir bousculer les léopards à domicile, l’attaquant d’Arsenal sera bien accompagné….

Aubameyang ne sera pas seul !

Attaquant star des panthères, Pierre-Emerick Aubameyang ne sera pas le seul dont il faudra se méfier…

Car si l’ancien attaquant de Dortmund nécessitera une attention particulière, il n’est pas le seul dont il faudra se méfier… Très bon avec Saint-Etienne, Denis Bouanga sera à surveiller comme l’huile sur le feu. Joueur polyvalent, percutant et fin dribbleur, il sait également se montrer décisif (3 buts et 3 passes décisives en Ligue 1 cette saison) et être agressif à la récupération.

Au milieu, Patrice Neveu devrait pouvoir aligner la paire Ndong-Lemina, sur laquelle les gabonais reposent beaucoup d’espoirs. A raison… Car entre l’agressivité du Dijonais et la touche technique de l’ancien bianconero, l’association est prometteuse sur le papier. Cependant, entre les conflits récurrents du premier cité avec la Fédération et les pépins physiques du second, les deux hommes ont rarement été alignés ensemble. Mais cela devrait certainement être le cas à Kinshasa… Pour prendre le meilleur sur ce beau duo et gagner la bataille du milieu, l’entrejeu congolais devra donc se montrer à la hauteur.

En forme avec Saint-Etienne (Ligue 1), Denis Bouanga sera à surveiller…

Toutefois, les gabonais seront privés de leur couteau suisse, André Biyogho Poko, blessé. Très performant avec Göztepe (D1 turque), l’ancien bordelais évoluait tour à tour milieu récupérateur, latéral droit et récemment milieu droit avec la sélection. Pour compenser son absence, Guelor Kanga devrait monter au créneau. Indispensable au Sparta Prague, ce milieu offensif endurant, doté d’une large panoplie technique est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du championnat tchèque. Auteurs de débuts prometteurs en sélection, les remuants Louis Ameka Autchanga (Niort) et Jim Allevinah (Clermont) pourraient également avoir un rôle à jouer.

Une défense vulnérable ?

Gardien titulaire des Panthères, Anthony Mfa Mezui évolue en National 3 (Cinquième division française).

En revanche, la défense apparaît comme le point faible des Panthères. Bien qu’expérimentée, la charnière centrale Ecuele Manga – Appindangoye est assez lourde, et pourrait se retrouver en difficulté face à la vitesse des attaquants congolais. De plus, les latéraux Randal Oto’o (25 ans, Cova da Piedade) et Wilfried Abessolo (27 ans, Lorient B) ne sont pas des foudres de guerre.

En outre, congolais et gabonais partagent une galère… Le poste de gardien de but. Sans club, l’iconique Didier Ovono (36 ans, 112 sélections) n’a pas été retenu. Comme lors du stage d’octobre, c’est Anthony Mfa Mezui, passé par Metz mais actuellement à Sarre-Union (Cinquième division française) qui devrait prendre place dans les cages. S’il s’est montré assez convaincant lors du stage, le gardien de 27 ans évolue à un niveau particulièrement faible pour un international. Aux avant-centres congolais d’en profiter…

Ci-dessous, la liste complète du Gabon : 

Gardiens :

MFA MEZUI Anthony (US Sarre-Union – France/D5)

NZE Donald (As Pélican – Gabon/D1)

BITSEKI MOTO Yves (Mosta FC – Malte/D1)

Défenseurs :

OTO’O Z. Randal (Cova Da Piedade – Portugal/D2)

APPINDANGOYE Aaron (Sivasspor – Turquie/D1)

ECUELE MANGA Bruno (Dijon – France/D1)

EBANE A. Wilfried (Dunkerque – France/D3)

NGUEMA Gilchrist (Bnei Sakhnin – Israël/D2)

NZAMBE Stévy (Al Zawraa – Irak/D1)

MUSAVU-KING Irondu (Le Mans – France/D2)

Milieux de terrain :

MADINDA Lévy (Keçiörengücü – Turquie/D2)

MARTISSON N. Serge (Hammarby – Suède/D1)

NDONG Didier (Dijon – France/D1)

KANGA K. Guelor (Sparta Prague – République tchèque/D1)

BITEGHE Medwine (Al-Adalah – Arabie saoudite/D1)

LEMINA Mario (Galatasaray – Turquie/D1)

Attaquants : 

AUTCHANGA AMEKA Louis (Niort – France/D2)

EVOUNA Malick (Santa Clara – Portugal/D1)

AUBAMEYANG Pierre-Emerick (Arsenal – Angleterre/D1)

BOUPENDZA Aaron (Feirense – Portugal/D2)

BOUANGA Denis (Saint-Etienne – France/D1)

ALLEVINAH Jim (Clermont – France/D2)