Gédéon Kalulu : “La sélection ? Ce serait un réel plaisir”

Gédéon Kalulu : “La sélection ? Ce serait un réel plaisir”

@ 29 Sep 19 5282

L’AC Ajaccio réalise un excellent début de saison, et Gédéon Kalulu n’y est pas étranger. Débarqué cet été en provenance de Lyon, son club formateur, le latéral droit de 22 ans s’est rapidement imposé comme titulaire en Corse, et réalise de belles prestations en Ligue 2. En outre, le frère d’Aldo (Swansea) et Pierre (Lyon U19) tenait à confirmer une chose : il est bel et bien d’origine congolaise, et non pas rwandaise ! D’ailleurs, la perspective de jouer pour les léopards semble l’enchanter…

Bonjour Gédéon ! Tout d’abord, tu nous confirmes que tu es bien d’origine congolaise ?

Gédéon et son frère Aldo, actuellement à Swansea (Championship).

Je vous le confirme. Certains sites internet indiquaient que mes frères et moi étions d’origine rwandaise, et c’est complètement faux. Concrètement, nous n’avons aucun lien, de près ou de loin, avec le Rwanda. On est bel et bien originaires de la RDC !

Sais-tu d’où vient cette fausse rumeur ?

Honnêtement, aucune idée… Je pense qu’un journaliste a fait une erreur, puis ça a été repris par d’autres médias, sans vérification préalable de la source.

Intéressons-nous plutôt à ta saison… tu as été cédé par Lyon à l’AC Ajaccio, quels sont tes objectifs individuels pour cette saison en Corse ?

De continuer à enchaîner les matchs, progresser et apprendre avec cette équipe. Je veux vraiment jouer un maximum pour m’imposer à mon poste et devenir un élément fort de cette défense. Et d’un point de vue collectif, on vise d’abord à acquérir notre maintien le plus vite possible avant de pouvoir prétendre à autre chose.

Tu es latéral droit. Comment définirais-tu ton style de jeu ?

Je suis un défenseur costaud, qui aime les duels et le un-contre-un face aux attaquants. Mais je suis également rapide, et porté vers l’avant. J’aime bien manier le ballon et le ressortir proprement.

Sinon, en tant que binational… Songes-tu à jouer pour ton pays d’origine ?

Oui j’y ai déjà pensé. Personnellement, je n’ai jamais été appelé en équipe de France de jeunes. Je pense surtout à la sélection depuis la saison dernière, quand je jouais à Bourg-en-Bresse (National). J’étais en compagnie de certains internationaux africains, qui m’ont beaucoup parlé du contexte de représenter son pays. En tout cas, ce serait un véritable honneur d’être appelé aujourd’hui.

Pour finir, aurais-tu un message à transmettre aux supporters congolais, qui viennent de te connaitre grâce à cette interview ?

Je les encourage à suivre mon actualité personnelle et à venir me découvrir sur les terrains de Ligue 2. Et si à l’avenir, je suis appelé en sélection nationale, j’irai défendre nos couleurs avec un réel plaisir.