Focus : et revoilà Ndongala !

Focus : et revoilà Ndongala !

@ 28 Oct 18 112

Titulaire indiscutable avec l’impressionnant Genk (leader de Pro League, mais également de son groupe en Ligue Europa), Dieumerci Ndongala réalise le meilleur début de saison de sa carrière. Focus.

  • Après deux saisons compliquées à La Gantoise puis au Standard, l’ailier est prêté dans le Limbourg le 2 février dernier par le club liégeois. Enfin épargné par les blessures, il s’épanouit rapidement au sein d’un système qui valorise davantage ses qualités de vitesse et de profondeur. L’option d’achat à 1,7 millions d’euros est ainsi levée en fin de saison. Un pari qui semble gagnant car, avec trois buts et cinq passes décisives, le joueur à d’ores et déjà réédité ses stats de la saison dernière !

 

  • Percutant et efficace sur son aile droite, le feu follet affiche une confiance retrouvée, et grandissante. Souvent impliqué dans les buts inscrits, sa complémentarité avec l’ancien Corbeau Mbwana Ally Samatta est fructueuse. De plus, son mental semble également renforcé par ses expériences compliquées au Standard et à La Gantoise. Ces derniers ont en fait les frais le
    Avec un but et une passe décisive, Dieumerci Ndongala a participé à l’écrasante victoire de Genk sur son ancien club, La Gantoise, le 7 octobre dernier (5-1).

    7 octobre dernier, écrasés par Genk et son ailier aux dreadlocks (5-1). Cette belle revanche sur son passé est d’ailleurs le match référence du joueur en ce début de saison. Buteur, passeur, et auteur d’une performance étincelante, il joue un sombre tour à son ancien club, qui lui avait rarement accordé sa confiance. Performant en championnat, Ndongala se montre également à son avantage en Ligue Europa. Buteur face au Besiktas (4-2) jeudi dernier, il réalise un très bon match à Istanbul, permettant à Genk de prendre les commandes du groupe en attendant la manche retour, le 8 novembre prochain.

 

 

 

 

  • A 27 ans, le joueur retrouve une régularité qui le fuyait depuis la saison 2015-2016, où il s’était révélé à Charleroi. Celle-ci lui avait alors entrouvert les portes de la sélection, avec laquelle il n’a obtenu qu’une seule cape. Retenu en juin 2015 par Florent Ibenge contre Madagascar à Kinshasa (2-1), il avait joué les six dernières minutes de ce match de qualifications à la CAN 2017, qu’il n’a pas disputé. Mais, trois ans et demi plus tard, aguerri par l’expérience et stable dans ses performances individuelles et collectives, Dieumerci Ndongala ne devrait plus être ignoré bien longtemps…

    Ndongala avec les léopards… Un cliché rare !