Akolo et Stuttgart humilient le Bayern !

Akolo et Stuttgart humilient le Bayern !

@ 12 Mai 18 463

Aidé par un but de Chadrac Akolo, Stuttgart a écrasé un Bayern qui livrait son ultime prestation à l’Allianz Arena cette saison (4-1). L’ancien ailier de Sion, qui n’avait pas connu la moindre titularisation depuis janvier, a réalisé un match plein. Lancé comme attaquant de pointe, le jeune Congolais n’a cessé d’harceler l’arrière-garde bavaroise par un pressing intensif. Peu sevré de ballons mais mobile et disponible lorsque son équipe était en possession, le joueur de 22 ans a vu ses efforts récompensés à la 52ème minute. Malicieusement placé à la réception d’un centre d’Emiliano Insùa, il ajuste Sven Ulreich d’une tête plongeante pour porter le score à 3-1 en faveur des Souabes. 

Un goût de revanche ?

Sorti à la 77ème minute sous les applaudissements nourris des supporters ayant fait le déplacement en Bavière, Akolo considérera sans doute cette performance comme une belle revanche. D’abord, car il avait vu son penalty stoppé par Sven Ulreich dans les arrêts de jeu du match aller, le 16 décembre dernier (0-1), mais surtout en raison de son statut actuel dans l’équipe. En effet, l’international Congolais (2 sélections) a vu sa saison prendre une toute autre tournure le 29 janvier dernier. Jusqu’alors titulaire quasi indiscutable et révélation offensive d’une équipe paradoxalement à la peine en championnat, il fait immédiatement les frais du changement d’entraîneur qui s’opère à cette date. Arrivé avec pour mission de redresser le club qui flirte alors avec la zone de relégation, Tayfun Korkut relègue l’international Congolais sur le banc dès son premier match. En dépit de ses statistiques correctes (5 buts en 15 matchs), il lui préfère notamment Erik Thommy, jeune ailier recruté lors du mercato hivernal, et adopte un 4-4-2, au détriment du 4-5-1 de son prédécesseur. Akolo est alors utilisé comme joker occasionnel. Problème pour ce dernier : les résultats collectifs donneront raison à Korkut…

En effet Stuttgart, désormais 7ème, n’a perdu qu’un seul match depuis l’intronisation de l’ancien international Turc. De plus, Akolo et ses compères pourront même valider leur ticket pour l’Europa League en cas de défaite de Francfort face au Bayern pour le compte de la finale du DFB-Pokal, le 19 mai. Difficilement envisageable en début de saison… Comme un Akolo sur le banc. Mais le natif de Kinshasa, qui a su saisir sa chance aujourd’hui, pourrait ainsi savourer sa revanche d’une belle manière…