5 raisons pour lesquelles Muleka a fait le bon choix

5 raisons pour lesquelles Muleka a fait le bon choix

@ 13 Août 20 712

Le moment était venu. Révélé il y a deux ans, Muleka a confirmé son potentiel cette saison, en terminant meilleur buteur de Linafoot (ex aequo avec Fiston Kalala) et plantant 7 fois en Ligue des Champions. Désormais, le gamin de “la Kenya” va poursuivre sa progression en Europe.  Annoncé dans le viseur de Lens, Lille, Marseille ou encore Fenerbahçe, c’est finalement au Standard de Liège que la pépite va tenter de se faire un nom. Sous réserve du transfert de certains documents administratifs, et de l’obtention de son visa, le transfert du joueur à Sclessin sera validé. Un choix de carrière qui apparaît pertinent et prometteur.

Un club formateur…

Jackson est pétri de talent. Mais comme tout joueur venant d’Afrique, il aura besoin d’une adaptation tactique  conséquente. Comme ce fut le cas pour ses compatriotes Luyindama, Bope et Bolingi (qui ont patienté un mois et demi avant de jouer), il bénéficiera de la qualité des infrastructures du Standard dans ce domaine. Et il ne devrait pas galèrer à s’intégrer… En plus d’être entouré de Bope, il retrouvera William Balikwisha, avec qui il dynamitait l’attaque des U23, ainsi que son petit frère, le prometteur Michel-Ange, impressionnant durant la préparation estivale du club. Quant à Luyindama, il est bel et bien parti. Mais son petit frère John Nekadio, sa copie conforme sur le terrain, sera là pour l’accueillir.

… ambitieux…

Décevant 5ème en 2019-2020, le Standard disputera tout de même le tour préliminaire de la Ligue Europa. Mais le club abordera cette saison avec un esprit revanchard et une volonté de changement. Contrairement à un club comme Lens, qui luttera pour le maintien, le Standard joue le haut de tableau, et Muleka devrait rapidement être sevré de ballons. Enfin, son nouvel entraîneur, Philippe Montanier, est réputé pour pratiquer un jeu léché et offensif, dans lequel le jeune attaquant devrait se retrouver.

… où il jouera…

Et contrairement à Lille, qui comptait le prêter à un de ses clubs filiaux (Mouscron ou Boavista), le natif de Lubumbashi va rapidement avoir sa chance avec le Standard. Affirmer qu’il démarrera comme titulaire semble prématuré. Mais ses deux concurrents, Obbi Oularé et Felipe Avenatti, possèdent un profil très différent du sien, et il apportera une variété nécessaire à l’attaque liégeoise. 

… au sein d’un championnat abordable…

Hormis quelques exceptions, il est rare qu’un joueur provenant d’un championnat hors-Europe s’impose d’entrée dans l’un des cinq grands championnats. En rejoignant la Belgique, Muleka n’a pas dérogé à la règle. Mais s’il travaille avec la même rigueur qu’à Mazembe, le jeune léopard pourra marquer la Pro League de sa griffe. Et dès cette saison !

… comme potentiel tremplin 

Kalidou Koulibaly, Sergej Milinkovic-Savic, Leon Bailey, Victor Osimhen où encore Wilfried Ndidi. Présents au plus haut niveau aujourd’hui, ces joueurs se sont tous révélés en Belgique. Car si le championnat belge en lui-même ne fait pas rêver, c’est une véritable pépinière de talents, pour les joueurs locaux comme étrangers. Et s’il réussit à faire forte impression à Liège, nul doute que Muleka trouvera un point d’ancrage plus prestigieux dans les saisons à venir. Wait and see…