TAS : Yves Diba obtient « encore » gain de cause et la FECOFA mise en garde !

Par Henock SEKE
304 Vues

 

Le Tribunal Arbitral du Sport a de nouveau examiné le litige entre l’AS Vita Club et son ancien employé Yves Diba Ilunga.

Dans sa dernière décision, le TAS a reconnu la Fédération Congolaise de Football Association comme étant responsable de la sentence du 27 octobre 2023. En conséquence, la FECOFA a été condamnée à verser une indemnité de 4000 francs suisses à Yves Diba pour couvrir ses frais durant la procédure.

Il est important de noter que selon le TAS, la FECOFA n’avait pas réglé correctement ce différend en amont, alors qu’elle était censée le faire. Par conséquent, le TAS demande instamment à l’instance faîtière du football congolais d’inviter l’AS Vita Club et à traiter rapidement la plainte déposée par l’ex-coach du FC Blessing depuis le 02 octobre 2021.

Si cette dernière ne se conforme pas entièrement à cette décision dans le délai imparti, l’affaire sera renvoyée devant la commission de discipline, ce qui pourrait entraîner des sanctions encore plus graves, dont une possible exclusion des activités de la FIFA.

En outre, la FECOFA doit également payer une amende de 5000 francs suisses dans les 30 jours suivant la notification de la décision.

Articles liés

P