Samy Sidis : « promouvoir la visibilité du stade Kibasa »

Par Henock SEKE
475 Vues

Administrateur Gestionnaire adjoint chargé des questions juridiques, marketing et commerciales du complexe omnisports Frédéric Kibasa Maliba à l’issue de sa nomination, en janvier, par le ministre des Sports Serge Nkonde Chembo, l’entrepreneur Samy Sidis a accepté de répondre à quelques unes de nos questions dans une interview exclusive à propos des travaux de réhabilitation du stade Frdéric Kibasa Maliba.

Léopardsfoot : Bonjour monsieur Samy Sidis, avant de débuter notre entretien, pouvez-vous commencer par vous présenter.
Samy Sidis : Bonjour, je suis monsieur Samuel Sidis, un entrepreneur congolais qui œuvre pour le développement de la RDC et principalement la jeunesse congolaise à travers différents projets.

Léopardsfoot : Pourquoi le choix de l’entreprenariat ?
Samy Sidis : L’idée de devenir entrepreneur m’est venue lorsque j’ai compris que pour relancer le développement de notre pays, on ne devait pas tout attendre du gouvernement. Mais que cela dépendait aussi de notre propre prise de conscience en en convertissant nos idées en projet réalisable.

Léopardsfoot : Vous êtes gestionnaire adjoint du stade Frédéric Kibasa Maliba, depuis janvier 2022 après votre nomination par le ministre des sports. Quel retour faîtes-vous de cette expérience ?
Samy Sidis : Ma nomination comme gestionnaire adjoint du stade Frédéric Kibasa Maliba m’a permis d’explorer un nouvel univers, celui des infrastructures sportives comme celle du Stade Kibasa Maliba avec toutes ses questions juridiques, commerciales et marketing. Sans oublier tous les aspects communicationnels et promotionnels que nous avons initié à travers la création des réseaux sociaux dédiés à ce stade.

Léopardsfoot : Avez-vous rencontré des difficultés particulières dans l’exercice de cette nouvelle fonction ?
Samy Sidis : Les difficultés rencontrées depuis ma nomination dans l’équipe des gestionnaires du stade Frédéric Kibasa Maliba étaient surtout d’ordre organisationnel et financier. La COVID19 avait complètement perturbée les choses à tous les niveaux. Les matchs étaient organisés à guichets fermés, le personnel éprouvait d’énormes difficultés pour subvenir à leurs besoins. Sans parler de l’aire de jeu du stade qui était dans un état de délabrement avancé. A cela il faut bien évidemment ajouter le manque de sponsors et de partenaires.

Léopardsfoot : Qu’en est-il des travaux de réhabilitation en cours ? Est-il prévu d’augmenter la capacité du Stade Kibasa Maliba ?
Samy Sidis : Non, les travaux en cours ne concernent pas l’agrandissement de la capacité du stade. Ils consistent juste à rénover l’aire de jeu et les gradins qui ne répondaient plus aux normes. Nous sommes juste en train de poser une nouvelle pelouse et installer des nouveaux sièges.

Léopardsfoot : Qu’elle est le durée de ces travaux de rénovation ?
Samy Sidis : La durée prévue pour ces travaux est de 4 mois.

Léopardsfoot : Aujourd’hui le stade Frédéric Kibasa compte combien de personnel ?
Samy Sidis : Le stade Frédéric kibasa Maliba dispose d’un nombre total de 35 travailleurs hors mis les membres de l’équipe de gestion.

Léopardsfoot : Avant Kibassa, vous étiez gestionnaire du stade Omnisports Kiwele toujours à Lubumbashi, y a-t-il une différence de gestion entre ces deux infrastructures ?
Samy Sidis : Non, il n’y a pas de différences. Les problèmes rencontrés sont les mêmes surtout en terme de gestion des frais de fonctionnement des travailleurs.

Léopardsfoot : Quelle est ta vision ou objectif aujourd’hui pour ce Stade ?
Samy Sidis : Mon objectif est d’abord de promouvoir la visibilité de ce stade. De commercialiser ses activités et de le rendre rentable, attractif, fréquentable et accessible à tous. De réhabilité le parking se trouvant du côté terrain annexe pour offrir un cadre spécial à nos visiteurs pour la sécurité de leurs véhicules. Y faire jouer des tournois de jeunes avec le concours de nos partenaires dans le but de rendre active notre Académie.

Léopardsfoot : La RDC est souvent critiqué pour la sécurité dans ses stades. Que penses-tu de ce fléau ?
Samy Sidis : En terme de sécurité, dès que les travaux de rénovation seront fini, nous envisageons de travailler avec la police nationale cette fois-ci avec l’objectif précis d’offrir un cadre sécurisé à spectateurs. Nous envisageons aussi d’associer quelques jeunes sportifs et actifs dans le cercle de la sécurité du stade. Tout ceci dans le but d’établir une différence entre le passé et le présent et favoriser le retour massif des supporters dans ce stade.

Propos receuillis par Henock Seke / Leopardsfoot

 

Articles liés

P