Pyramids-TPM : les stats en faveur des Corbeaux !

Par Henock SEKE
300 Vues

Seul club congolais concerné par la Ligue des Champions de la CAF, le TP Mazembe s’apprête à faire ses débuts aujourd’hui à 17h de Kinshasa à l’extérieur, contre Pyramids.

En défiant Pyramids à l’occasion de la première journée de la C1, les hommes de Lamine N’diaye partent avec une légère avance dans la balance.

Un an et demi après leurs dernières confrontations, en quarts de finale de la Coupe de la Confédération, les deux équipes se retrouvent cette fois-ci dans la cour des grands.

Sur les deux oppositions disputées entre les deux clubs, le TP Mazembe s’est adjugé la part du lion : un nul et un succès soit 0-0 en Egypte et 2-0 à Lubumbashi.

Le TPM appelé à la prudence !

Au-delà de tout cela, les Corbeaux devront quand-même se méfier des Héritiers des Pharaons qui pourtant montrent un bon état de forme, au niveau local : une seule défaite lors de 10 derniers matchs puis classé 2e, à égalité des points avec Al Ahly qui jusque-là domine le débat. Aussi, il faut noter l’arrivée de l’ex-homme providentiel des Young Africans Fiston Kalala Mayele, qui compte déjà deux buts à son actif.

Le TPM en perte de vitesse à l’extérieur ?

Depuis le 17 septembre 2023, les Lushois n’ont plus réussi à s’imposer en dehors du stade Kamalondo dans les compétitions continentales. Le dernier succès remonte contre Nyasa Big Bullets, lors des seizièmes de finale de la même compétition. Donc, les Lushois sont appelés à se réveiller!

À l’image de son coach, le TPM a pour objectif d’aller le plus loin possible. Cette ambition peut être certifiée à travers le T1 sénégalais, lors de traditionnelle conférence de presse d’avant-match :

« Nous devons commencer la compétition et la première mission est de réussir à quitter le groupe. L’idéal est de commencer ce vendredi avec un bon résultat», a-t-il déclaré.

Lamine N’diaye face à la presse à la veille du match entre #PyramidsTPM. Crédit photo : Mazembe !

Privé de deux de ses cadres à savoir Kevin Mondeko et Baggio Siadi, pour le coach N’diaye « personne n’est indispensable » et « s’appuie principalement sur le collectif pour ne pas être dérangé le jour d’une absence », a-t-il poursuivi.

À suivre !

Articles liés

P