LINAFOOT : les Playdowns orphelins “ d’infrastructures ! ”

Par Henock SEKE
191 Vues

Après avoir débuté le 26 avril sur les deux sites sélectionnés, à savoir Kinshasa et Lubumbashi, les Playdowns pourraient connaître un arrêt brutal. Et la raison n’est autre qu’une « discordance » entre le ministre des Sports et le Comité de Normalisation de la FECOFA.

Alors qu’il devait initialement accueillir les Playdowns et un match de Ligue 2, le stade Tata Raphaël a été scellé à la demande de François Claude Kabulo.

Le Ministère des sports affirme que l’organe technique n’a pas suivi les recommandations pour garantir un déroulement paisible des rencontres.

Ce samedi, à sa grande surprise, le DCMP a été interdit d’accès au stade.

Une décision qui surprend plus d’un puisque ce mini-tournoi fait déjà face à des énormes problèmes logistiques. En outre, le chef des sports congolais va au-delà de ses prérogatives.

Cette action pourrait être interprétée comme une autre tentative d’ingérence politique dans le football congolais, alors même que nous faisons encore face aux conséquences des précédentes interventions, condamnées par la FIFA.

Espérons que les deux parties se mettront d’accord afin de permettre à la LINAFOOT d’aller à son terme.

Articles liés

P