Kisangani : le président du TS Malekesa réclame justice !

Kisangani : le président du TS Malekesa réclame justice !

@ 20 Mai 20 1113
Jacques Mandiongwe ne décolère pas. Abattu par l’arrêt définitif des championnats, alors que son équipe était candidate à la montée, le président du Tout-Solide Malekesa de Kisangani s’est adressé pour la première fois à ses supporters lundi 18 mai.

LE TS Malekesa victime d’une injustice ?

Très déçu par la décision de FECOFA d’arrêter définitivement les championnats et d’homologuer leurs résultats, le député provincial Jacques Mandiongwe crie à l’injustice. Il s’est adressé ce lundi 18 mai à ses supporters après une rencontre inter-institutionnelle qui avait réuni le gouvernement provincial et l’Assemblée provinciale.
Le responsable des vert et blancs de Kisangani s’est exprimé en ces termes:” Nous ne demandons pas une faveur, mais plutôt nous réclamons qu’on puisse nous remettre dans notre droit
Engagé au sein de la LINAFOOT Division 2 dans la zone de développement EST, l’équipe de la ligue provinciale de la Tshopo avait fini première dans sa zone en glanant 30 points sur 36 possibles, après 12 matches joués, Malekesa avait remporté dix victoires, et subi 2 défaites. Au moment où la phase aller s’interrompait en raison de la pandémie, le club dominait son championnat.

Un recours introduit

Deux mois après la déclaration du gouvernement le 15 mars dernier, qui suspendait les championnats, la FECOFA a décidé de mettre un terme à la saison 2019-2020. L’instance a pris la décision suite à une réunion avec le comité de gestion de la LINAFOOT, ainsi que les représentants des clubs qui ont pris part au championnat national dans les deux divisions (Linafoot D1 et D2).
En Division 1, on a retenu le classement du 15 mars, bien que toutes les équipes n’avaient pas le même nombre de matchs joués. Et en Division 2, la FECOFA a décidé d’enregistrer les résultats des deux zones où les phases aller étaient déjà achevées. Ce qui n’était pas le cas de la zone Est. Il n’y a donc eu que deux promus sur trois et Malekesa est passé à la trappe.
Abattu par cette nouvelle, le comité du club de Kisangani a donc introduit un recours dans le but de jouer la D1 la saison prochaine. Car la montée représentait l’objectif de cette saison.
Avant la fin de cette semaine, la décision finale sera communiquée. En attendant, le patron des vert et blancs de Boyoma demande à ses supporters d’être calme et d’attendre la réponse de la FECOFA.
Dossier à suivre.
Juvin MBAYA, Kisangani