Karim Kinvuidi : “Ma convocation m’a donné beaucoup de confiance” (Interview)

Karim Kinvuidi : “Ma convocation m’a donné beaucoup de confiance” (Interview)

@ 26 Nov 20 4456

Convoqué par Christian Nsengi à 18 ans, Karim Kinvuidi est l’un des plus jeunes joueurs de l’histoire à découvrir la tanière. Surprenant ? Pas tant que ça… Ce joueur au style “atypique”, selon son ancien entraîneur Éric Tshibasu, est bourré de talent. Et ça tombe bien, car le milieu du DCMP compte travailler dur pour arriver à ses objectifs. Interview découverte ! 

Photo de profil : Daring Club Motema Pembe

Bonjour Karim ! Tu es une des révélations de Linafoot en ce début de saison. Mais beaucoup hors du Congo ne te connaissent pas encore. Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, Moi c’est Karim Kinvuidi Keikie, milieu de terrain au DCMP.

Depuis ma naissance je joue au foot, car Dieu m’a donné le talent. C’est aussi grâce à mon père, qui aimait beaucoup le football et m’a encouragé. J’ai commencé à jouer vers mes 6 ans, au TP Les Anges, dans mon quartier de Yolo (à Kalamu, Kinshasa, ndlr). Mais depuis tout petit, je savais que mon futur s’inscrirait dans le monde du ballon rond.

Détailles nous aussi ton parcours… Comment as-tu atteri au Daring ?

Avec Les Anges, on a pu monter en deuxième division. Là-bas, j’ai été repéré par le centre Ujana, que j’ai intégré dans la foulée. J’ai donc pu disputer la saison 2016-2017, en EPFKIN. Et dès la mi-saison, j’ai été transféré à Bazano. J’y ai passé deux ans avant que le Daring me recrute durant la saison 2018-2019, après un test concluant. Le coach Isaac Ngata me connaissait déjà, et ça a beaucoup facilité mon intégration.

Tu es polyvalent sur le terrain… quel est ton poste de prédilection ?

C’est vrai, mais je me sens plus à l’aise en tant que numéro 10, ou comme attaquant de soutien. C’est un poste que j’occupe depuis mon enfance. Mais je sais également jouer sur les côtés. Mon modèle est Neymar, il m’inspire et influence mon style de jeu.

Et à part lui ?

A l’international, Andrés Iniesta. Et au Congo j’aime beaucoup le style de jeu de Trésor Mputu.

Parlons maintenant de l’équipe nationale… suite à plusieurs forfaits, tu étais appelé en renfort par Christian Nsengi pour la double confrontation avec l’Angola. T’attendais-tu à être appelé aussi tôt ?

Pas vraiment. En soi, cette sélection m’a surpris. Mais d’un autre côté, j’étais certain qu’en prestant à un bon niveau en Linafoot, et avec ma détermination, j’allais découvrir la sélection, locale où A. En tout cas, cela m’a procuré tellement d’émotions d’être sélectionné avec les stars que je voyais jouer au stade ! Les Bolasie, Kebano, Bakambu, Mbemba Tisserand… il y a encore deux ans, je chantais pour eux aux Martyrs, et aujourd’hui j’ai la possibilité d’intégrer ce groupe !

Et le fait d’être convoqué aussi tôt m’a donné beaucoup de confiance. Elle sera précieuse pour atteindre mes deux objectifs, qui sont de jouer le CHAN et la CAN.

Et même si tu n’as pas joué, que retiens-tu de cette première expérience ?

Que c’est une bonne chose pour moi de connaître ce groupe, et de le vivre de l’intérieur. Et même si je n’ai pas eu la possibilité de jouer sur le terrain, je sais qu’un jour j’aurais ma chance. Je vais continuer à bosser dur pour ça ! J’ai seulement 18 ans, je viens de la sélection U17 et aujourd’hui, j’ai pu goûter aux A. C’est déjà un bon pas en avant pour moi dans ma carrière de footballeur.

Ma relation avec le coach Nsengi est bonne. Et les joueurs m’ont tous très bien accueilli. Vraiment, tout s’est bien passé. En plus avec la victoire au bout !

En club comme en sélection, quels sont tes objectifs ?

Bosser dur pour être régulièrement appelé chez les Léopards. Et en club, j’aimerais rajouter une ligne dans l’histoire du DCMP. Je veux également jouer la CAN 2022 et aider la RDC à gagner un titre.

Pour finir, quel message souhaites-tu transmettre aux supporters congolais ?

Merci à tous mes fans et supporters ! Je ne vous décevrai pas, et je travaille dur afin de vous procurer du plaisir ! Soyez patients, je ne vous décevrai pas cette saison. Merci à tous, je vous porte dans mon cœur !