Exclusif: Une longue trêve pleine d’enseignements pour Blessing

Par LPF
106 Vues

 

Passage à vide! 20 Janvier 2022- 24 Février 2022, voilà jour pour jour un mois et quatre jours depuis que Blessing FC n’a plus joué un match de la ligue nationale de football. Pour garder leur compétitivité, les Kolweziens livrent quelques matchs amicaux dont le plus récent conclu par un nul vierge contre le Cercle Sportif Manika, un club évoluant en Ligue 2.

Une stratégie qui sied mieux au staff technique de Blessing qui pense que  « le championnat est serré car toutes les équipes se valent.Le remède c’est le travail ludique et méthodique ; et le résultat suivra car il ya de très bonnes choses que nos joueurs présentent mise à part la finition qui nous a fait un peu défaut» nous a révélé Yves Diba Ilunga, l’entraîneur du club dans un entretien exclusif.

Ainsi, pour l’ancien buteur de Vita Club, cette période d’inactivité peut s’avérer bénéfique pour son équipe car « bien-sûr, en mettant cela au profit de l’équipe, en travaillant sur nos défaillances et surtout en jouant beaucoup de matchs amicaux afin de garder le rythme pour certains et en donner à d’autres» nous a-t-il confié et d’alerter, « ce moment peut être à la fois bénéfique et déstabilisant du fait qu’on peut poffiner les automatismes, intégrer les nouveaux venus; mais aussi perdre le rythme de la compétition. Il faut donc une bonne gestion du groupe et du temps pour être prêt à la reprise» .

C’est donc un temps de trêve à bonifier, pas pour corriger les échecs du staff passé, mais surtout pour rajouter les ingrédients qui ont manqué. «Je ne peux pas tirer sur l’ancien staff en disant que j’ai pris l’equipe en crise de résultats. c’est un groupe qui était démuni des cadres expérimentés. Donc ce temps de trêve inattendu ne peut que nous être bénéfique» a-t-il conclu.

Tél qu’annoncé, quelques joueurs expérimentés viennent de rejoindre le FC Blessing de Kolwezi, parmi lesquels on peut citer Ingoli Iyoso, Kidinda Thang, Kinkhomo Kingu, tous de retour au club après un départ éphémère. Mais également d’autres pillons comme Mira Kalonji, Baleko Panzi, Ngunga Masika et Mada Nkoyi qui vont devoir endosser pour la première fois le maillot bleu et blanc.

Articles liés

P