Arrêt Linafoot : Et si Mazembe était la grande victime?

Par LPF
236 Vues

 

Engagé en Coupe de la confédération, le Tp Mazembe se doit de jouer à fond cette compétition dans laquelle il jouit du statut de favori. Cependant, il faut une bonne préparation pour conquérir ce nouveau titre de champion d’Afrique après 5 années de vache maigre.

Cette préparation passe par les entraînements proprement-dits et les matchs du championnat. Hélas, la ligue est aux arrêts depuis quelques semaines en République Démocratique du Congo.

Pour la plupart de grands clubs, les championnats nationaux servent non seulement de challenges mais aussi et surtout de moyens de mise à niveau pour les matchs de compétitions interclubs de la CAF. Et généralement, la bonne santé du championnat national rime avec les bonnes prestations des clubs issus de ces derniers en Ligue des Champions ou en coupe de la confédération

Ainsi, depuis des lustres, la célèbre subterfuge « Nous avons perdu parce que nous n’avons pas suffisamment des matchs dans les jambes» ressort des bouches de plusieurs entraîneurs des clubs congolais engagés en Interclubs. Pour palier à ce manque, à ce vide, certaines équipes préfèrent aller participer à des tournois organisés dans d’autres pays ou carrément livrer des matchs amicaux en pleine saison pour préparer leurs sorties africaines.

Près de deux mois après son dernier match en Linafoot, Mazembe se rapproche petit à petit de cette éventualité. Deux raisons font que nous estimons que le TP fait partie des équipes sérieusement prejuduciées par cet arrêt prématuré du championnat national.

1. Mazembe reste le seul représentant congolais en Interclubs de la CAF. Le club a donc besoin de se mettre en jambes en championnat en prévision des challenges africains

2. Mazembe a amorcé un nouveau projet qui consiste à intégrer le plus grand nombre de jeunes dans l’équipe à en faisant des joueurs majeurs capables de symboliser la renaissance du grand TP. Cela passe incontestablement par la multiplication des matchs et la régularité du championnat, du fait que pour détecter, encadrer et maturer le potentiel d’un jeune joueur, il faut du temps et des matchs d’expérimentation.

Plus l’arrêt du championnat est long, plus l’implémentation du nouveau projet de Mazembe et sa reconquête du titre de la coupe de la confédération deviennent illusoires.

 

Articles liés

P