U20 : 5 questions au gardien Nathan SALUMU

U20 : 5 questions au gardien Nathan SALUMU

@ 30 Mai 18 313

Nous l’avions rencontré en mars 2017 en Italie, nous l’avons retrouvé à Kinshasa dans les buts de la sélection U20 pour la rencontre des éliminatoires de la CAN U20 face à la Tanzanie. Lui c’est Nathan Mobaelua Salumu,un jeune gardien qui évolue actuellement à l’AC UJANA et qui caresse le rêve de disputer avec la RDC le mondial 2022.

Léopardsfoot : Bonjour Nathan, on voit que tu continues lentement mais doucement ta progression. Peux-tu te présenter en 2 lignes à nos lecteurs ?
Nathan Salumu : Bonjour, je m’appelle Mobaelua-Salumu Nathan. Je suis né le 23 septembre 2000 à Kinshasa. J’ai commencé dans un petit club de quartier le FC Matalatume. Comme partout, vu que c’est toujours le plus grand qui va aux buts, j’ai tout de suite commencé comme gardien… Après je suis allé au FC Mabondani en cadet où j’ai commencé à joué dans le championnat du cercle de la Gombé. Un jour, à l’occasion d’un match face à l’AC Ujana, j’ai été repéré par ce club qui m’a demandé d’intégrer leur centre de formation. Depuis, je suis passé par toutes les classes jusqu’en sénior où j’évolue actuellement.

Léopardsfoot : Tu commences à inscrire lentement ton nom dans les esprits des congolais car ce n’est pas la première fois qu’on te retrouve dans une sélection ?
Nathan Salumu : Oui, j’ai eu la chance de participer au tournoi de l’UNIFFAC en 2016 à Brazzaville où nous avons terminé vice-champion. Ensuite j’ai été appelé en sélection U20 pour disputer les éliminatoires de la CAN, Niger 2019. Malheureusement nous avons été éliminés dès le premier tour. Mais avant cela, grâce à l’AC UJANA, j’ai participé à la VIAREGGIO CUP, un tournoi en Italie qui nous a permis d’affronter des équipes comme le Milan AC, La Spezia et même le club Argentin de Belgrano…


Nathan Salumu ici au centre lors de la Viarreggio Cup. On reconnaîtra à sa droite Merseille Ngimbi et Schadrak Muzungu actuellement à V Club

Léopardsfoot : On portait beaucoup d’espoirs sur cette campagne U20, qu’est ce qui n’a pas marché selon toi ?
Nathan Salumu : Effectivement, ce fut un grand regret car  nous avions vraiment envie de nous qualifier pour cette CAN. Puis même entre nous les joueurs, nous avions envie de montrer au peuple congolais que nous méritions notre sélection et que à l’image des séniors, l’Afrique devait à présent compter également sur nos U20. Mais bon, ce sont les aléas du football. Nous devons apprendre de nos échecs et repartir de l’avant surtout en corrigeant la finition et notre efficacité devant les buts car à mon sens, c’est ce qu’il nous a manqué face à la Tanzanie.

Léopardsfoot : Quels sont aujourd’hui tes objectifs ?
Nathan Salumu : Mon objectif pour le moment est de maintenir ma place dans mon club et tenter d’arracher le titre de champion la prochaine saison ou finir au moins dans les 3 premiers. Sinon à part cela, je rêve de jouer le mondial en 2022 avec la RDC. Ayant été très proche de la qualification cette année, beaucoup de jeunes joueurs sont convaincus à présent que jouer la Coupe du Monde reste possible. Alors si on a échoué en 2018, pourquoi pas nous en 2022 ?… rires

Léopardsfoot : Qui sont aujourd’hui ton ou tes modèles en tant que gardien ?
Nathan Salamu : En tant que gardien je n’ai à ce jour que 2 modèles. Ter Stegen du BARCA car je suis un grand supporter du BARCA mais surtout Robert KIDIABA pour sa carrière et son parcours. C’est quelqu’un qui a fait son nom tout seul en Afrique et je peux même dire dans le monde, uniquement par son travail aussi bien dans son club qu’en équipe nationale. Chose qu’il est difficile de faire lorsqu’on est gardien de but surtout en Afrique. Ce sont toujours les joueurs de champs qui sont les stars… rires.