Rutshuru : le stade tata Mwami Ndeze réhabilité !

Rutshuru : le stade tata Mwami Ndeze réhabilité !

Construit en 1955 par le feu Ndeze Rugabo II, ancien roi de la collectivité et chefferie de Bwisha, le stade tata Mwami Ndeze du territoire de Rutshuru à 72km de Goma avec une capacité d’accueil de  8000 places a été réhabilité par la société PREMIDIS Sarl sur engagement personnel du troisième Mwami des banyabwisha (roi en kiswahili) Dieudonné Ndeze.

Joli stade et premier au Nord-Kivu
Ce stade avec gazon naturel, vestiaires, latrines, douches, et tribunes d’honneur … est le plus beau stade de la province d’après les aficionados du football Nord-kivucien. Non seulement ses mesures répondent au standard international mais aussi il est omnisport. Les travaux sont toujours en cours bien que ce stade va accueillir dans un futur proche, les éliminatoires du championnat provincial de la ligue de football du Nord-Kivu (LIFNOKI). Un petit terrain de volleyball, de basketball et une piste d’athlétisme sont en pleine constriction afin de permettre aux jeunes du territoire de Rutshuru de rêver grand, voire même de redorer l’image du football de la province estime Nyengele Benoit président du cercle de football de Rutshuru. Pour ce dernier : « cette infrastructure sportive doit être protégée car il permettra aux jeunes de se réunir autour du sport tout en cultivant le fair-play, l’amour et la discipline. Le football va rester rassembleur et bannira avec la dernière énergie le tribalisme, l’un des fléaux à combattre. Selon moi c’est le plus beau stade de notre ligue, alors à tout le monde d’approprier cette œuvre tout en se sentant en sécurité et en famille dans le territoire de Rutshuru qui jadis était en proie à la guerre »

stade-ndeze

« Réhabiliter ce stade c’est mettre fin aux préjugées et faire respirer l’air de la paix »
Dans un entretien accordé à leopardsfoot à Rutshuru, le mwami Ndeze Dieudonné ancien ambassadeur de la RD Congo au Pays-Bas a émit le vœu d’encadrer la jeunesse à travers les sports après plusieurs années de guerres, de massacres et autres maux, rendant le milieu longtemps insécurisé. « sans la paix, il n’y a pas de développement, si aujourd’hui nous avons l’un des meilleurs stade de la province, cela est le résultat de la paix chèrement acquise grâce aux efforts du chef de l’état, j’estime que ce bijou va permettre au territoire de Rutshuru en général et en particulier la chefferie de Bwisha de bien valoir les talents footballistique qu’il héberge. Nous disons merci à notre partenaire pour l’appui et la matérialisation de l’ouvrage bien que les travaux ne sont pas encore terminé, les Banyabwisha peuvent se frotter les mains car dans les jours qui viennent non seulement le football va se développer mais aussi d’autres disciplines sportives telles que le Basketball, le volleyball ou l’athlétisme. Je pense que ce stade est l’accomplissement de la paix durable qui aujourd’hui n’est plus un rêve vu que les préjugés et autres anti-valeurs sont à mettre de côté »

Après la surélévation des murs et le plantage de la pelouse, les gradins y seront…
Se confiant à leopardsfoot au sujet de la gestion et la réhabilitation de ce stade, Alphonse Sebale président du comité de gestion du stade Tata Mwami Ndeze Rugabo II estime qu’à l’issue des travaux, cette infrastructure sportive pourra accueillir plus de 20000 spectateurs. « Ce stade répond aux normes internationales, il comprend des vestiaires pour les deux équipes, pour les arbitres, des toilettes, une tribune d’honneur et à bientôt d’autres latérales, un système d’arrosage afin de pérenniser cette pelouse naturelles. Il faut savoir que sa gestion relève de l’apanage de la chefferie avec la bénédiction de la ligue de football du Nord-Kivu » a lâché Sebale Alphonse.

Les premiers matches vont se jouer dans ce bijou à partir de ce samedi 12 mars 2016 en marge de l’ouverture du tournoi inter-groupement, lequel tournoi avec 24 équipes, déterminera les deux représentants du territoire de Rutshuru au championnat provincial de la ligue de football du Nord-Kivu.