Linafoot  play-offs : V.Club plus fort que le Dcmp

Linafoot play-offs : V.Club plus fort que le Dcmp

V.Club n’a pas eu de peine pour venir à bout du Daring Club Motema, dans le derby kinois des “Diables Verts”, dans une partie inscrite en marge de la 6ème journée des play-offs du championnat national.  Ce derby a souri au Dauphins noirs qui l’ont emporté par trois buts à un.

Bernard Morisson  qui inaugure la série….
On jouait seulement la 11ème minute. Mukoko Batezadio s’active dans son couloir droit et emballe Manitu Matondo dans une course effrénée. Kule Mbombo, l’avant-centre du club vert noir, qui était à la réception, déchire le vent. Se retrouvant en recul, Bernard Morisson frappe de la gauche. La balle de sa frappe choisit l’entre-jambes du gardien Matampi Vumi Ley du Dcmp et se meurt au fond des filets. V.Club mène par un but à zéro. A la suite de ce but, Morisson s’érige en un véritable poison pour le défense du Dcmp qu’il met plus d’une fois, à rudes épreuves.

…… Bernard Morisson  et sa sortie prématurée
Cinq minutes après ce but, sur l’une des offensives de V.Club, au flanc gauche, Mukoko Amale, le latéral droit  du Dcmp,  qui n’en peut plus face aux dribles déroutants de Morisson, use de la chasse au tibia pour se défaire de son adversaire. Le ghanéen qui gît au sol est obligé de quitter l’aire de jeu pour les premiers soins mais en vain. Florent Ibenge monte alors Serbie Alongo Ndombe (21ème minute) pour suppléer cette vacances. Dès sortie du ghanéen sur la faute flagrante de Mukoko  Amale, du reste, non sanctionné par l’arbitre Banganda Jeef du Sud-Kivu, la nervosité emballe quelques joueurs de V.Club, à l’image de Munganga Omba sur une rude intervention sur Gikanji Docksa. Tant bien que mal, la partie qui baisse en intensité, se poursuit quand même en dépit du manque d’autorité de l’homme au sifflet qui pour la première fois, brandit un carton jaune sur Mukoko Batezadio de V.Club pour tempérer les élans virils des uns et des autres.

La tête imparable de Kule  Mbomb
A deux minutes de la pause, comme au premier but des Dauphins noirs, toujours sur son aile droite, Mukoko Batezadio se réveille et passe pour la plaque tournante de l’attaque véclubienne. Sur ces entrefaites, l’ailier droit de V.Club donne des tournis à Manitu Matondo qui en voit de toutes les couleurs. Dans une folle  course, cet ancien de Sanga Balende entraîne son garde de corps avant
d’effectuer un centre aérien vers ses co-équipiers de l’attaque. Sur cette balle, Kule Mbombo s’étend de tout son long  et d’un puissant coup de tête envoie la balle au fond des filets. Deux buts à zéro pour V.Club, à la pause.

But matinal du Dcmp à la reprise
A la seconde période, le Daring l’aborde sur des chapeaux de roue dans le but de refaire son retard. Les Immaculés y sont presque. A la 46ème minute, sur une balle arrêtée, à l’aile  droite, Junior Koné expédie le cuir sur la tête de Yannick Bangala. Monté aux avant-postes, Bangala réduit la marque pour les vert et blanc. A 2-1, l’espoir renaît pour les Immaculés. Deux minutes plus tard, sur une autre attaque imanienne, le Dcmp trompe pour la 2ème fois le gardien Lukong. Mais ce but est annulé pour une position litigieuse.

Mukoko tue le match
Le dernier fait saillant de ce match sera le but de Mukoko Batezadio. Remuant depuis la sortie de Bernard Morisson, Mukoko a donné du fil à retordre aux défenseurs imaniens. Le 3ème et dernier but de son équipe, but intervenu, à la 52ème minute est le couronnement de son activisme durant cette rencontre. En effet, sur un centre, de droite à gauche, de Serbie Alongo, Kule Mbombo rate la cible. Cette balle échoue sur Mukoko qui, en toute aisance, propulse la balle dans les bois du gardien de but Matampi. La messe était ainsi dite.

Florent Ibenge, entraîneur de V.Club
Le titre de la linafoot est notre objctif. Nous avions fait un faux-pas contre Shark 11. Aujourd’hui, nous nous sommes frottés au Dcmp et nous avons fait la différence.

Idriss Traoré, milieu de terrain de V.Club
Un derby reste un derby. Nous avons tout fait  pour ne pas le rater. Dieu merci! Nous sommes le plus forts. Mais Daring n’est pas mal

Otis Ngoma, entraîneur du Dcmp
V.Club a été le plus fort. Nous avons perdu. Et  il n’y a pas de secret. On n’a pas joué avec les mêmes armes sur le plan de la forme des joueurs et des deux équipes. Nous avons encore du pain sur la planche.

Yannich Bangale, capitaine du Dcmp
J’ai quand même inscrit  un but pour sauver l’honneur.  Malgré ce but, V.Club a été beaucoup plus performant. Nous n’en pouvons rien. C’est la loi du sport.