Les U20 impuissants devant le Malawi  : 0-2

Les U20 impuissants devant le Malawi : 0-2

@ 24 Mai 14 169

La marche des Léopards des  moins de 20 ans,  en vue de leur qualification pour la phase finale du championnat d’Afrique des nations de football de cette catégorie, s’est arrêtée, le vendredi 23 mai 2014, au Stade Tata Raphaël sur leur défaite indiscutable devant les Flammes du Malawi par 0-2. Pourtant, après le nul d’un but partout réussi par les Léopardeaux congolais à Blantyre, rien ne pouvait présager cette déconfiture à domicile. La réalité a été tout autre sur le terrain pour la  simple raison que l’équipe visiteuse a tellement maîtrisé son sujet au point que les Léopards, bien qu’évoluant à domicile étaient sans arguments convaincants face à la bonne circulation de balle des malawites qui sans aucun complexe ont su dicter leur loi.

Pourtant, les Léopards étaient les premiers à porter le danger dans le camp des Flammes malawites quand, à la 5ème minute, sur un coup de tête, à la réception d’un centre venu de la gauche, Christy Manzinga rate l’occasion d’ouvrir le score. Trois minutes plus tard, les malawites vont à l’assaut des jeunes fauves de la Rdc et loupent l’opportunité de faire mal aux congolais. Mais par leur maîtrise du sujet, l’évidence qui se dégage est que le Malawi est en soi une équation insoluble pour les U-20 de la RDC. Pour preuve, à la 11ème minute, sur une faible balle d’un attaquant du Malawi, mal maîtrisée par le gardien Tibolia Kelebela, Isaac Kaliati, l’avant-centre du Malawi surgit pour battre le dernier rempart du onze national de la Rdc.

Les Malawites et leur leçon du football administré aux Congolais
Depuis ce but réussi, les Flammes, très collectifs et très solidaires, deviennent seuls maîtres du terrain et peuvent s’offrir le loisir d’orienter le jeu comme ils l’entendent. Sous la  houlette de leur  tour de contrôle, Dalitso Sailesi, omniprésent sur toutes les balles, les Malawites séduisent le public du Stade Tata Raphaël. Plus d’une fois,  en première période, les visiteurs ratent les occasions de corser l’addition. Entre temps, il est impossible d’entrevoir une quelconque issue de secours pour les poulains d’Otis Ngoma dans une forme quelconque.  Mais de temps à autre, dans leur énergie du désespoir, les Léopardeaux tentent, en vain, de renverser la tendance.  C’est le cas d’Ushindi Chico qui se bat comme un diable dans un bénitier sans aucune solution pour tirer les léopards, évoluant en nombre dispersé, et incapable de sortir de l’étreinte des Malawites.

L’estocade finale et le jeu tourbillon du Malawi
Alors qu’on attendait un sursaut d’orgueil des congolais avant la reprise, c’est plutôt les Malawites qui ne lâchent pas prise en étouffant les poulains d’Otis Ngoma sur une offensive amorcée à  la 40ème minute. Sur une action offensive, lsaac Kaliati  efface Batenelo et met le cuir sous le gardien Tibolia  qui d’une mollesse inadmissible, tarde à se coucher pour capter le tir pourtant de faible intensité. 0-2 pour la sélection malawite qui s’illustre avec son jeu – tourbillon.

Le coup de poing d’Ekamba Issey
Au sortir des vestiaires après les citrons, l’inquiétude et surtout la nervosité se lisent sur le visage  de quelques joueurs remplaçants des Léopards. C’est le cas d’Ekamba Issey qui paraissait inconsolable. Toujours nerveux, se retourne et lance dans les tribunes : « On ne veut pas qu’on joue » avant de s’amener vers la cage réservée aux remplaçants et d’y donner un coup de poing. Pour les personnes avisées, c’était un mauvais présage car Il n’y aura rien dans la suite de la rencontre en dépit des quelques changements opérés par le staff technique pour bousculer les Malawites. Les quelques efforts de Jérémie Mayele n’apporteront aucun changement quant à l’issue  cette rencontre qui consacre la qualification des Flammes dans l’antre des Léopards, du coup éliminés du circuit.

Comme quoi : «  Jamais un sans deux ». En effet, en 2009, les Léopards seniors  vainqueurs à Kinshasa (1-0), étaient éliminés à Blantyre à la suite de leur défaite (1-2) aux éliminatoires de la CAN 2010.  Quoiqu’on dise, les sportifs congolais présents au Stade tata Raphaël sont unanime sur la qualification du Malawi qui ont présenté une équipe plus expérimentée tant au niveau du jeu, de l’organisation que de la technique individuel des joueurs.

Les 11 Léopards du départ

Joueurs Joueurs Clubs d’origine Joueurs remplaçants
1 Tibolia Kelekela Dauphins noirs
4 Batenelo Bondala Etoile du Congo
5 Mulenda wa Kalenga CS Don Bosco
7 Ngoy Ilunga Tardelie CS Don Bosco Mbelu Victor Roger (Mazembe) 73’
10 Mazinga Christy Angers (France)
12 Litekia Ekiri Rojolu
15 Katalay Bidwaya AC Rangers de Kin Mifundu Mayamba 46’
17 Bangu Luzayadio Andy Fiorentina Mayele Jérémie 45’
18 Ushindi wa Kubanza Chico CS Don Bosco
19 Bambela Mputu RCK
20 Bongonga Vinny AC Rangers

 

Les remplaçants

Joueurs Joueurs Clubs d’origine
2 Mifundu Mayamba
3 Ntoto Ntalu Djanny Jogari
9 Ekamba Bokalanga Issey Zulte Waregem
11 Mbelu Victor Roger TP Mazembe
14 Mayele Jérémie Mons
21 Yomi Otshudi DRagons
16 Mbimba Matondo AC Rangers de Kin