L’ADFCO implore la clémence de la commission de gestion de la LINAFOOT

L’ADFCO implore la clémence de la commission de gestion de la LINAFOOT

@ 09 Sep 19 718

Au lendemain des fortes sanctions infligées au FC Renaissance du Congo, le jeudi 5 septembre 2019, les membres de l’Association des dirigeants des clubs de football du Congo, ADFCO, conduits, par le président de l’AC Rangers, Lambert Osango, n°1 de ce regroupement, sont allés au siège de la Linafoot pour rencontrer le comité exécutif de cette entité sportive.

Selon Lambert Osango, dans un premier temps, L’ADFCO est venue demander pardon au nom de Renaissance, également membre de ladite association. L’ADFCO a demandé pardon à la Linafoot, au nom du club sanctionné, tout en reconnaissant la hauteur des dégâts causés doublé de mort d’homme.

Par cette plaidoirie, l’ADFCO voudrait simplement que la Linafoot puisse assouplir ces lourdes sanctions qui pèsent sur le FC Renaissance du Congo.

Selon les observateurs, la Linafoot ne peut réagir à la plaidoirie de l’ADFCO que si l’écurie orange fait le premier pas dans ce sens. C’est dans ce sens que dans une correspondance adressée à la commission de gestion, au regard des signatures, Roger Nsingi et par ordre, Antoine Musanganya, les deux co-fondateurs ont également demandé la clémence de la ligue. Selon une source proche de la commission de gestion, qui a requis l’anonymat, une réunion est prévue dans ce sens, en début de cette semaine entre les deux parties.