Francophonie : La RDC s’impose 1-0 dans la douleur face à Haïti

Francophonie : La RDC s’impose 1-0 dans la douleur face à Haïti

@ 24 Juil 17 39

Dans le cadre de la 2e journée du tournoi de football de la Francophonie, la RDC s’est imposé 1-0 face à Haïti. Les congolais qui sont retombés dans leurs travers avec d’innombrable occasions manquées, ont eu leur salut grâce au latéral de l’US Tshinkunku Dido Zembele qui a vu son centre retomber directement dans les filets du gardien haïtien Benoît Davensley, surpris !

Quelques changements dans le 11 de départ
Pour aborder cette deuxième rencontre face à Haïti, le coach Eric Tshibasu a apporté quelques changements à son 3-5-2 habituel. S’il a renouvelé sa confiance au gardien Lunanga Jackson, le bordelais Arnaud Mwendy a cédé sa place à Osongo Neron de l’AC Ujana dans une défense à 3 avec le capitaine Arsene Zola du TP Mazembe et Tshibwabwa de Lupopo. A la récupération, le travailleur Peter Mutomosi de l’AC Rangers a conservé sa place, associé à Kazadi Okito de Renaissance.  Sur le côté droit, contrairement au match face au Canada, Matatu Manase de Lupopo a été préféré à Ernest Sita d’Ujana, tandis qu’à gauche Chadrak Muzungu de V Club a conservé sa place. A l’animation de jeu, Djemes Diala “docta” a fait son apparition  à la place de Masikini de Shark, tandis qu’en pointe, le coach congolais  n’a procédé à aucun changement en conservant la paire Balongo – Nsumbuka, respectivement joueur de Saint Trond et de l’OC Idimu.

Les congolais de nouveau dans leurs travers
Si la RDC a démarré en puissance la première période avec une frappe de Muzungu dès la 5e minute de jeu et une tête de Balongo qui a failli faire mouche à la 7e, les hommes d’Eric Tshibasu sont très vite retombés dans leurs travers avec de nombreux ratés. Malgré une bonne circulation de balle, les attaquants très souvent statiques, n’ont pas su créer le déséquilibre nécessaire dans la défense adverse bien regroupée. Multipliant les assauts sans succès, c’est finalement les Haïtiens qui seront les premiers à allumer la mèche avec but sur coup de pied arrêté, heureusement refusé pour une position de hors jeu. C’est sur le score vierge de zéro but partout que les deux équipes regagnent les vestiaires.

Dido Zembele, le sauveur des Léopards
Au retour des vestiaires, le coach Eric Tshibasu procède à quelques changements avec l’entrée de Dido Zembele de l’US Tshinkunku à la place de Balongo de Saint trond. Les congolais repartent de plus belle mais le stade acquis une fois de plus aux adversaires, pousse les haïtiens qui se montrent de plus en plus incisifs. La RDC souffre mais le trio Oshongo, Zola, Tshibwabwa résiste. Au milieu, Djemes Diala, sans doute un des meilleurs de cette rencontre avec Peter Mutomosi, font parler leur expérience en donnant du souffle à la RDC qui malgré tout, réussi à se procurer quelques occasions, malheureusement vendangée une fois de plus par un décevant Shadrak Muzungu sur qui pourtant, reposait de nombreux espoirs.  Ce fut par exemple le cas à la 54e, quand l’attaquant de V Club bien lancé sur la droite, butte tout seul sur le gardien dans le dernier geste. Décevante RDC, alors qu’on pensait s’acheminer vers un nul, la lumière est finalement venue de Dido Zembele qui à la 83e, a vu son centre plonger directement dans les buts de Benoît Davensley, délivrant toute une équipe. C’est donc sur la note d’un but à zéro en faveur des léopards que cette rencontre s’est achevée dans une joie digne d’une finale, tellement cette victoire est venue d’ailleurs.

Arsène Zola – Capitaine
« Je suis très heureux de la victoire de cette après midi car malgré que nous soyons tombé face à une équipe bien en place et déterminée, nous avons réussi à décrocher la victoire. Néanmoins, nous avons de gros problèmes au niveau de la finition. Il nous faut ajuster cela si nous voulons espérer s’imposer pour notre dernier match face à la France.  »

Haïti vs RDC : 0-1
But : Tshisuku Dido 83e

Haïti 
1.Davensley – 5.Emerson, 4.Fardysson, 11.Jimmy Ben, 2.Frantz, 8.Dutherson, 14.Schwetze, 16.Sony, 9.Ronaldo, 10.Baggio, 15.Steevenson
Remplaçants : 3.Odilon, 6.Francy, 7.Johnson, 18.Naider

RDC
16.Lunanga – 14.Oshongo, 22.Zola (c), 15.Tshibwabwa – 17.Mutomosi, 12.Okito (72e, 19.Likonza), 8.Diala, 21.Muzungu, 7.Mutatu – 9.Balongo (46e, 3.Tshisuku), 11.Nsumbuka (87e, 18.Likuta).
Remplaçants : 1.Kamalandwako, 20.Luzolo, 10.Masikini, 13.Mawawu, 5.Ifasso, 19.Likonza, 4.Mwendy, 3.Tshisuku, 18.Lituka

En deuxième rencontre, la France ayant écrasé le Canada 3-0, propulse la RDC en 2e position du classement grâce à une meilleure différence de but. Ainsi, la rencontre du 26 juillet prochain face à la France constituera sans doute la petite finale de ce groupe.

Classement groupe D
1.France 4 points
2.RDC 3 points dif 0
3.Canada 3 points dif -2
4.Haïti 1 point