Le Stade des Martyrs

Le Stade des Martyrs de la Pentecôte ou simplement Stade des Martyrs (anciennement connu sous le nom de Stade Kamanyola) est un stade omnisports national situé dans la commune de Lingwala à Kinshasa en République démocratique du Congo. Avec une capacité de 80.000 spectateurs, c’est le deuxième plus grand stade de l’Afrique.

stade-des-martyrs

Le Stade des Martyrs s’est d’abord appelé Stade Kamanyola à l’époque du Zaïre. Issu du protocole d’accord du 13 mai 1987 entre la République Populaire de Chine et la République du Zaïre, les travaux de construction ont débuté le 14 octobre 1988 et ont pris fin le 14 octobre 1993. L’inauguration a eu lieu le 14 septembre 1994, à l’issue duquel un match contant pour la coupe d’Afrique des nations avait opposé les Léopards du Zaïre et l’Équipe du Malawi de football. Construit par les Chinois, comme d’autres réalisations prestigieuses du régime zaïrois, le bâtiment est aujourd’hui le lieu de la ville où se déroulent les rencontres internationales, ainsi que de nombreuses autres manifestations à caractère sportif , culturel ou religieuse. Deuxième enceinte africaine avec la plus grande capacité du continent, il est considéré par de nombreux spécialistes du football comme la cathédrale du football africain vu sa forme et sa grandeur. Son coût de construction était d’environ 38 millions de dollars. Il a remplacé, en tant que stade national, le mythique Stade Tata Raphaël qui abrita à le célèbre combat de boxe Ali contre Foreman en 1974.

En 1997, le stade est renommé Stade des Martyrs de la Pentecôte en l’honneur de Jérôme Anany, Emmanuel Bamba, Alexandre Mahamba et Évariste Kimba, pendus le 1er juin 1966 à l’emplacement même dudit stade.

En 2008, le Stade a été rénové par le gouvernement suite à la recommandation de la Fédération internationale de football association (FIFA) et répond désormais aux normes internationales (vestiaire, sonorisation, éclairage, tableau électronique du marquoir, numérotation des sièges, tribune de presse, système de sécurité et anti-incendie…). Pour cela, l’État a dépensé 3 millions de dollars.

Au courant de l’été 2008, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a procédé à la pose d’une pelouse synthétique sur l’aire de jeu. Le gazon artificiel de quatrième génération fabriqué par l’entreprise néerlandaise Edell Grass constitue aujourd’hui l’aire de jeu du stade des Martyrs de la pentecôte que les supporters aiment aussi à appeler le grand « Libulu ».

2003-2014 © Léopardsfoot.com tous droits réservés

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE