Jérémie Bela

chidap
Professionnel
Professionnel
Messages : 4369
Enregistré le : 06 mai 2010, 11:42
Localisation : KINSHASA
Contact :

Jérémie Bela

Message par chidap » 24 juin 2015, 09:50

ce petit ressemble à un enfant d'un militaire congolais, il n'a que 22 ans .
est-il de la RDC ?
il aurait des touches de Ronaldo, ronaldinho...

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Coupe Du Monde 2018

Message par Erick Ross » 01 mars 2016, 14:18

Ivan Shalamar a écrit :Coach Ibenge si tu nous lis,
Jette un oeil sur Riffi Mandanda,je pense que c'est lui qui devrait être notre gardien titulaire. Sans blague!!!
Quelle présence!!!
Parfait Mandanda ne joue pas en club et le sélectionner est une vaste blague.
Quid de Jérémy Bela ? A 10 journées du terme de la L2, Dijon est leader avec 11 points d'avance sur le 4ème. Il est coéquipier de N'Goyi.
Comme beaucoup de ses coéquipiers, Jérémie Bela avait la mine triste en quittant le stade Gaston-Gérard, vendredi soir après la défaite face à Nîmes (4-5). Deux jours plus tard, la pilule n’est pas encore passée. « Ça reste dans les têtes », avoue-t-il.

Il poursuit : « Nous sommes dans le dur. Il faut rester solidaire. Nous avons besoin de tout le monde. »

Difficile d’apprécier dans ces conditions sa performance individuelle. Avec un but et une incidence sur les trois autres buts du DFCO, Jérémie Bela n’est pas loin d’avoir rendu la copie plus aboutie depuis le début de saison.
Apprentissage à Evry

« Cette année, je me sens beaucoup mieux. L’an dernier, j’ai connu pas mal de problèmes personnels. » Trop souvent blessé, l’ancien Lensois n’a jamais eu l’occasion de montrer l’étendue de son talent. Tout le contraire de cette année, où le garçon est déjà apparu à 17 reprises en ligue 2 dont les deux dernières en tant que titulaires. Souvent positionné sur le côté gauche, il aime aussi repiquer au centre pour se poster en soutien de l’attaquant de pointe.

Très habile balle au pied, il aime faire parler sa technique pour faire la différence.

Une technique qu’il aime appris, façonné sur les terrains en bitume d’Evry ou bien encore dans l’appartement de ses parents. Depuis son plus jeune âge, il n’a d’ailleurs jamais arrêté de tripoter le ballon. « J’ai cassé beaucoup de meubles », se rappelle-t-il en se marrant. Quasiment quotidiennement sur les terrains d’Evry, il a dû lutter pour se faire une place. « Sur chaque duel, il fallait se bagarrer, avoir les épaules solides », se souvient-il.

Dans l’adversité, les gestes techniques répétés mille fois deviennent petit à petit de vrais automatismes.

Repéré par Lens, on lui conseille vite de laisser au placard ces gestes qu’il a mis tant de temps à maîtriser. Au rencart, les inspirations à la Ronaldo ou à la Ronaldinho. « On m’a demandé de simplifier mon jeu et au final, j’ai joué contre nature. »

Bridé, Bela prend la direction de Dijon. Si DFCO ne rime pas encore avec résurrection, il semble retrouver, petit à petit, tous ses atouts. « Ici, on m’a simplement demandé de jouer mon football et d’être efficace. »

A bientôt 22 ans, cet Evryen d’origine semble être en passe de franchir un palier dans sa jeune carrière. Ce n’est pas Dijon qui s’en plaindra.

http://www.bienpublic.com/sport-local/2 ... e-la-balle
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 10 mars 2016, 19:06

But de Jérémy contre Lens. A partir de 2 min 38 jusque 3 min 03 :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=S7yO7d-cgeo
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 10 mars 2016, 19:06

But de Jérémy contre Le Havre. A partir de 3 min 57 jusque 4 min 21 :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=6YUz0xLVXW0
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 10 mars 2016, 19:07

But de Jérémy contre Créteil. A partir de 2 min 04 jusque 2 min 49 :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=UoFU0HgE0RI
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 10 mars 2016, 19:07

But de Jérémy contre Tours. A partir d'1 min 48 jusque 2 min 25 :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=ViXnVifCPDk
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 05 août 2016, 16:20

But de Jérémy contre Sunderland. A partir d'1 min 02 jusqu'à 1 min 31 :

:arrow: https://www.youtube.com/watch?v=i3YmJYSJmTM
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Erick Ross
Entraîneur
Entraîneur
Messages : 18507
Enregistré le : 29 déc. 2007, 20:16
Contact :

Re: Jérémy Bela

Message par Erick Ross » 25 sept. 2017, 13:04

But de Jérémy contre Oviedo :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=0uakVg5HPQ8
Jonas Balela-Pour l'amour de mon pays :

http://www.youtube.com/watch?v=RBIHCwBYELo

Didier
U17
U17
Messages : 1757
Enregistré le : 18 oct. 2007, 16:27
Contact :

Re: Jérémie Bela

Message par Didier » 16 févr. 2019, 07:25

http://www.leopardsfoot.com/jeremie-bel ... te-allure/

A 25 ans, Jérémie Bela réalise une saison très aboutie en Liga Adelante. Meilleur buteur de l’Albacete Balompié avec 9 réalisations, l’ailier Franco-Congolais contribue activement au succès de sa formation, actuellement leader du championnat. Efficace, bon dribbleur et (très) rapide, l’ancien joueur de Dijon commence enfin à développer un potentiel freiné par et les blessures et l’irrégularité…Des débuts galères

Jérémie Bela sous les couleurs lensoises.

Après trois ans passés à la prestigieuse INF Clairefontaine, le natif de Melun, en banlieue parisienne, rejoint le centre de formation du RC Lens à 16 ans. Impressionnant avec CFA lors de la saison 2011-2012, il signe son premier contrat professionnel à la fin de l’année, avec Raphaël Varane, Serge Aurier où encore Geoffrey Kondogbia comme camarades notables de promotion. Pour sa première saison en pro, le jeune joueur bénéficie d’un temps de jeu sporadique en Ligue 2 (neuf titularisations) mais affiche de belles velléités lors de ses entrées en jeu. Seulement, ses blessures trop récurrentes et une tendance à l’irrégularité l’empêcheront de confirmer les promesses entrevues. Par conséquent, la saison qui suit sera quasiment blanche (4 matchs joués sous les ordres d’Antoine Kombouaré). Malgré un indéniable talent, les premiers pas de Bela dans le football avec Lens ont le goût amer de la galère. Le club est promu en Ligue 1 à l’issue de la saison, sans lui… Laissé libre par les nordistes, il signe à Dijon après un essai concluant.Dijon : une transition mitigée

Avec le DFCO, il effectue sa première saison pleine dans l’antichambre de l’élite. D’abord cantonné à un rôle de joker, il gagne sa place de titulaire en janvier 2015, et se révèle pleinement durant la deuxième partie de saison (5 passes décisives et 1 but en 20 matchs). Alors âgé de 22 ans, il est alors considéré comme l’une des plus belles promesses du championnat. Dijon manque de peu la montée, et malgré l’intérêt de clubs de Ligue 1, le joueur choisit la stabilité et reste en Bourgogne. Il entame sa saison 2015-2016 sous les mêmes dispositions, avec deux buts marqués lors des 10 premières journées. Malheureusement, une pubalgie contractée vers octobre vient mettre un coup d’arrêt à ses performances. Celle-ci, conjuguée à d’autres pépins physiques, le gênera jusqu’à la fin de la saison. Si Dijon obtient finalement son ticket pour la Ligue 1, ces complications auront freiné sa progression, à une période où il avait le plus besoin de faire ses preuves.Par la suite, le joueur ne goûte que trop brièvement à la Ligue 1. Encore en proie à des blessures qui l’empêchent d’enchaîner les matchs, et à une irrégularité chronique, il n’entame pas la saison comme titulaire. Pourtant sous la houlette d’un entraîneur convaincu de ses qualités, il ne joue que 14 matchs de championnat (une seule titularisation) malgré quelques bonnes entrées en jeu. Sa carrière peinant à décoller dans son pays natal, il met le cap sur l’Espagne et signe pour deux à l’Albacete Balompié, tout juste promu en deuxième division. Un club dans lequel avait évolué (très brièvement), l’ancien attaquant Congolais Trésor Kandol, à la fin de sa carrière.Le soleil d’Espagne

Le joueur s’est pleinement révélé sous les couleurs d’Albacete.

Arrivé en Castille à l’été 2017, il trouve rapidement ses marques et gagne sa place de titulaire dès les premières journées. Epanoui au sein d’un système et d’un championnat qui valorisent ses qualités de vitesse et de percussion, il parvient à emmagasiner du temps de jeu. En outre, ses séjours à l’infirmerie s’amenuisent, sans pour autant disparaître (il manque 7 journées pour cause de blessure). Au terme une saison collectivement éprouvante, Albacete termine 17ème et se maintient en Segunda Division. Avec 33 matchs disputés et 5 buts marqués, l’ancien Lensois a réussi sa saison.Mais c’est au cours de la présente édition que le joueur se révèle réellement. Après un but en septembre contre Reus (2-1), il gagne en régularité et monte en puissance au fil des journées. De plus, l’Albacete entame la saison avec davantage d’ambition et ne concède sa première défaite qu’à la 8ème journée. Le joueur, qui semble enfin débarrassé des pépins physiques à répétition, s’impose alors comme le meilleur atout offensif du Queso Mecánico. Ailier explosif capable de jouer des deux pieds, sa vitesse de pointe s’impose comme son principal atout, et il gagne en efficacité. Meilleur buteur du club avec 9 réalisations, le joueur vit la période la plus faste de sa carrière jusqu’à présent. Auteur de 5 buts et d’une passe décisive sur les neuf derniers matches, il a d’ores et déjà doublé son total de la saison dernière. Actuellement leader du classement avec son club, la perspective d’évoluer la saison prochaine en Liga lui traverse certainement l’esprit. La saison est encore longue, mais c’est tout le mal qu’on souhaite à un joueur dont la carrière semble enfin décoller.

Quid des léopards ?A l’instar de Cedrick Mabwati quelques années auparavant, les léopards compteront-ils dans leurs rangs un joueur évoluant en Espagne ? Mystère… Son nom n’est lié aux léopards qu’une fois : en mars 2017. Pré-sélectionné pour un match amical face au Kenya, il n’est finalement pas retenu dans la liste. Cette période coïncidait avec une phase assez instable de sa carrière, durant laquelle le joueur annonçait vouloir se concentrer sur son club, repoussant la perspective d’une sélection. Désormais, l’ancien dijonais vit la période la meilleure période de sa jeune carrière et la question doit légitimement être actualisée. Toutefois, le joueur est confronté à un dilemme supplémentaire : il est aussi d’origine Angolaise. Comme Vital Nsimba ou Chris Mavinga, optera-t-il pour la RDC ? Où voudra-t-il revêtir la tunique des Palanches Negras ? La deuxième option n’est pas à exclure, car il déclarait deux ans auparavant qu’une partie de sa famille désirait le voir évoluer avec l’Angola. En position de force dans les éliminatoires de la CAN, nos voisins possèdent également quelques arguments nécessaires. Cependant, nul doute que ses récentes performances auront tapé dans l’oeil de Coach Androïd. Affaire à suivre…

Santoss
Léopard A
Léopard A
Messages : 9752
Enregistré le : 11 janv. 2008, 17:02
Contact :

Re: Jérémie Bela

Message par Santoss » 16 févr. 2019, 12:40

Laissez-le là où il se trouve, il revendique son appartenance Muzombo, et son profil, nous en avons beaucoup au sein des Léopards (Mpoku, Kebano, Mputu, Kakuta voire Bongonda).

La RDC doit maintenant prendre conscience de la pleine mesure de son potentiel, c'est dans ce sens que nous devons plus travailler.
En attaque, il y a le jeune Wamangituka.
Peuple Congolais: soyez vigilant et ne choisissez plus le premier venu pour nous diriger.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités