Zoom : L’Angleterre, foyer de talents congolais

Zoom : L’Angleterre, foyer de talents congolais

@ 08 Déc 15 253

Dans un passé relativement proche, les regards étaient en premier lieu tournés vers les championnats français ou belges pour y détecter des joueurs susceptibles de porter un jour le maillot des léopards. Rien de très choquant, car l’ossature des léopards évoluant en Europe était majoritairement constituée de joueurs évoluant dans ces deux pays.

C’est un fait moins répandu, certainement car il est assez récent, mais le Royaume-Uni contient, lui aussi, une importante communauté Congolaise, notamment à Londres et ses alentours. L’ascension en sélection entre autres de Yannick Bolasie, qui a touché ses premiers ballons à Lewisham au Sud-Est de Londres, de Jacques Maghoma qui a grandi à Barnett au nord de cette même ville, où encore Gabriel Zakuani permettent de mettre en lumière un foyer de talents d’origine Congolaise, qui pourrait, à long terme, s’avérer fructueux pour les léopards. En voici quelques exemples :

afobe

BENIK AFOBE, WOLVERHAMPTON WANDERERS (CHAMPIONSHIP)
Capitaine de son club à 22 ans, c’est une chose plutôt rare. Mais il faut reconnaître que les statistiques de Benik Afobe jouent en sa faveur. La saison dernière, ce pur produit du centre de formation d’Arsenal a inscrit 13 buts en 21 matches de championnat, l’occasion de commencer à dévoiler à l’Angleterre son talent.

Très bon finisseur, puissant et rapide, le joueur d’origine Congolaise n’avait malheureusement pas réussi à percer au sein de son club formateur malgré son statut de grande promesse, notamment suite à quelques prêts infructueux en divisions inférieures, durant lesquels il avait subi plusieurs blessures.

Acheté l’an dernier par Wolverhampton, Afobe a été promu capitaine cette saison, et se montre toujours aussi prolifique, avec actuellement 8 buts au compteur pour 20 matches disputés en deuxième division. Ancien international Anglais des U16 aux U21, sa dernière sélection remonte à 2013. Malgré la forte concurrence déjà existante en attaque au sein des léopards, son talent ne peut pas rester inaperçu…

assombaalonga

BRITT CURTIS ASSOMBALONGA, NOTTINGHAM FORREST (CHAMPIONSHIP)
Le profil du fils de l’ancien international Fedor Assombalonga est assez comparable à celui d’Afobe. Même âge, style de jeu assez similaire ;qui se caractérise notamment par une puissance, une aisance dans la surface de réparation et cet instinct tueur devant le but… Et également sujet à une blessure qui le fauche en pleine progression.

En effet, après avoir crevé l’écran en League One (D3) avec Peterborough (club de Gaby Zakuani) et la bagatelle de 23 buts inscrits en championnat, Nottingham Forrest a cassé sa tirelire pour s’offrir le jeune talent formé à Watford (8 millions de livres). Effort qui s’avérera rapidement payant. En effet, jusqu’à une terrible blessure au genou contractée le 11 février dernier contre Wigan (qui le tient encore hors des terrains actuellement, au minimum jusqu’en janvier !), pas moins de 15 buts avaient été inscrits par le joueur en Championship. Autant dire que les fans attendent son retour de pied ferme… Encouragé par son père à défendre les couleurs Congolaises, Assombalonga avait déjà été appelé par Florent Ibenge pour les éliminatoires de la CAN, mais s’était rétracté à la dernière minute, demandant notamment du temps avant de prendre une décision finale entre la RDC et l’Angleterre…

tuanzebe

AXEL TUANZEBE, MANCHESTER UNITED (PREMIER LEAGUE)
Il vient à peine de souffler ses 18 bougies, mais le natif de Bunia, étoile montante de la formation mancunienne, vient dès cette saison toquer à la porte des pros.

Arrivé en Angleterre à l’âge de 3 ans, il a grandi à Rochdale, en banlieue de Manchester et a rejoint rapidement le centre de formation de Manchester United. Capitaine actuel des U18, mais régulièrement surclassé, il est apparu pour la première fois sur le banc de l’équipe première le 31 octobre dernier à Crystal Palace et a même été inscrit dans le groupe pour la Champions League cette saison !

Ce défenseur, qui est promis à un brillant avenir, est doté d’un profil qui plaît beaucoup à Louis van Gaal. Leader naturel, fort dans les un contre un, et très serein et à l’aise balle au pied (il peut également évoluer au milieu de terrain).

tshibola

AARON TSHIBOLA, READING (CHAMPIONSHIP)
Né à Newham, ce jeune milieu défensif de 20 ans évolue dans son club formateur, avec lequel il s’est révélé l’an dernier en équipe première. Révélé par un prêt l’année dernière à Hartlepool en 4ème division dans les convaincant lors de ses entrées en jeu, il avait notamment réussi à se faire une place de titulaire régulier en début de saison, avant de se blesser gravement fin octobre. Out jusqu’en janvier/février prochain, le retour de ce milieu défensif est très attendu par les fans de Reading.

Doté d’un gabarit impressionnant, dont il se sert efficacement pour ratisser beaucoup de ballons, ce relayeur possède un profil très «box-to-box» et une vision du jeu affûtée. La grande marge de progression qu’on lui devine laisse envisager un joueur très intéressant. Sélectionné avec l’Angleterre U18 en 2013, Aaron Tshibola pourrait peut-être un jour faire le bonheur de l’entrejeu des léopards…

christian-maghoma

CHRISTIAN MAGHOMA, TOTTENHAM (PREMIER LEAGUE) :
Le cadet de la famille Maghoma est, comme l’a été son frère aîné, formé à Tottenham, avec qui il a signé son premier contrat professionnel l’an dernier !

Agé de 18 ans mais surclassé et titulaire régulier avec les U21 du club du nord de Londres, ce défenseur central est prêté depuis novembre jusqu’en janvier prochain à Yeovil Town, en League Two (quatrième division) pour disputer ses premiers matchs en équipe première, l’aider à acquérir de l’expérience et muscler son jeu.

Espérons que le prêt de ce stoppeur, doté d’un bon jeu aérien et assez à l’aise balle au pied, l’aidera à taper dans l’oeil de l’entraîneur de l’équipe première de Tottenham, Mauricio Pocchetino.

Autres joueurs à suivre : Marc BOLA (Arsenal), Jason EYENGA LOKILO (Crystal Palace), Darren Raekwon MCINSTOSH-BUFFONGE (Manchester United)

S’il est loin d’être garanti que tous ces joueurs défendront un jour les couleurs Congolaises, il semble également peu probable qu’aucun d’entre eux n’opte, à court, moyen, ou long terme pour les léopards. Mais leur ascension est à suivre, et témoigne d’une chose : De nombreux talents d’origine Congolaise évoluent en Angleterre…