Zahera :  « La pluie a handicapé les Léopards »

Zahera : « La pluie a handicapé les Léopards »

Après la défaite (0-2) des Léopards de la RDC, le dimanche 6 septembre 2015, à Bangui, contre les Fauves du Bas-Ouélé de la république centrafricaine, le onze national congolais a regagné Kinshasa, le lundi, aux alentours de 19 heures 45 heure kinois et ont passé la nuit, à l’Hôtel Béatrice. Lundi matin, Leopardsfoot.com a interrogé Zahera Mwinyi, l’entraîneur-adjoint de l’équipe nationale. D’après ce dernier, la situation s’est compliquée pour la sélection nationale, à la suite de la forte pluie qui s’était abattue sur la capitale centrafricaine. Cette pluie a rendu l’aire de jeu quasiment impraticable. Ce qui n’a pas permis aux Léopards de pratiquer leur vrai jeu, au point de procéder par des balles aériennes sans aucune construction. Ensuite par rapport au terrain rendu impraticable, les joueurs des Léopards ne s’engageaient pas à fond dans tous les duels, par crainte de se blesser.  Qu’à cela ne tienne,  a dit Zahera, les congolais avaient eu l’opportunité d’ouvrir la marque  dès la 1ère minute mais sans succès. Sur l’ensemble de la partie, Zahera soutient que l’arbitre camerounais qui a officié cette partie a, plus d’une fois, été pour beaucoup sur les deux buts centrafricains. D’après lui, le penalty accordé aux centrafricains n’est qu’une pure invention de ce chevalier de sifflet. Quoiqu’il en soit, les Léopards ont perdu et acceptent sportivement cet insuccès. Pour la suite, a-t-il conclu, les fauves congolais gardent encore intact leur chance de qualification dans ces éliminatoires de la Can 2017.

Chancel Mbemba : « Pluie ou pas pluie, les Léopards ont perdu »
Léopardsfoot s’est aussi intéressé à Cédric Mongongu, Junior Kabananga et Chancel Mbemba, rencontrés au restaurant de Béatrice Hôtel, aux côtés de Zahera. Si les deux premiers se sont interdits volontairement à toute déclaration, Chancel Mbemba, s’est, néanmoins, prêté aux questions. Pour lui, sans aucune subterfuge, une défaite reste une défaite quelle qu’en soit la raison, les meilleurs l’ont emporté. Et ces meilleurs étaient les centrafricains ce dimanche. A nous de travailler davantage pour la suite de la compétition pour maximiser les chances des Léopards, a t-il déclaré néanmoins confiant pour la suite !