Un temps de jeu revu à la hausse pour Mbemba ?

Un temps de jeu revu à la hausse pour Mbemba ?

@ 06 Août 19 3417
  • Conclue en juillet 2018, l’arrivée de Chancel Mbemba à Porto avait tout d’un joli coup. En plus de s’extirper d’une situation galère à Newcastle, le défenseur congolais partait disputer le titre et jouer la Ligue des Champions au sein d’un club historique et ambitieux. Un an et huit petites apparitions pus tard, le bilan n’est pas reluisant. Mais à l’aube de la saison 2019-2020, le vent pourrait tourner… Explications.

 

2018-2019 : Scoumoune et concurrence

  • La faute à une concurrence accrue, mais également à une vraie poisse… En effet, Mbemba débarquait chez les Dragões pour y être titulaire, et son profil correspondait parfaitement au style recherché par Sérgio Conceição. Malheureusement, il se blessait au genou pour son premier match de pré-saison et ratait la reprise du championnat. Entre temps, le club a recruté le jeune brésilien Éder Militão en provenance de São Paulo. L’association de ce dernier avec son compatriote Felipe fonctionne à merveille et le club enchaîne les victoires en championnat. Mbemba revient à la compétition en octobre, trop tard…
  • Passé troisième choix dans la hiérarchie, il dispute son premier match officiel le 30 octobre dernier contre Varzim (4-2) en Coupe du Portugal. Par la suite, il jouera un match comme titulaire en championnat et réalisera deux entrées en jeu, au cours desquelles il se montre satisfaisant. Malheureusement, le club accueille Pepe au mercato d’hiver, alors que celui-ci est en fin de contrat au Besiktas. L’ancien défenseur du FC MK passe alors du banc aux tribunes. Il n’est pas retenu pour la Ligue des Champions et ne rejoue plus de la saison en championnat. 

2019-2020 : Retour en force ?

  • Mais les choses vont sûrement changer cette saison… Militão s’est engagé au Real Madrid après une saison qui l’aura révélé et permis de devenir international brésilien. Cependant, ce dernier jouait surtout arrière-droit depuis l’arrivée de Pepe. Ainsi, c’est surtout le départ de Felipe pour l’Atlético qui pourrait rebattre les cartes. Taulier de la défense, le brésilien laisse une place vacante en défense centrale dont Mbemba pourrait profiter. 
  • Mais rien n’est garanti pour autant… Malgré le départ des deux brésiliens, beaucoup d’options existent encore en charnière centrale. Et seul Pepe part avec la quasi-assurance d’être titulaire. En effet, l’effectif pro ne compte moins de six stoppeurs, en comptant Mbemba. La plupart sont jeunes de l’Académie qui devraient partir avec une longueur de retard où être prêtés. Mais en plus de Pepe, le léopard devra jouer des coudes avec deux concurrents de taille : Ivan Marcano, qui a disputé plus de 100 matchs avec le club entre 2014 et 2018 et qui est revenu cet été après une pige à la Roma, et le talentueux vénézuelien Yordan Osorio (25 ans), revenu au club cet été après un prêt réussi au Vitória Guimarães la saison passée… Sans doute pour gagner sa place de titulaire.
  • En conséquence, Mbemba devrait être amené à jouer davantage cette saison, et aura certainement sa chance. Une chance qu’il ne faudra pas louper car si la concurrence est moins corsée, elle n’est pas absente pour autant. Le joueur, qui a choisi de ne pas donner suite aux avances de Trabzonspor, devrait arriver déterminé à fouler le pré du Dragão. Espérons que cette fois, la chance lui sourira…