Projet “En route vers la Russie” : Constant Omari passe de la parole aux actes

Projet “En route vers la Russie” : Constant Omari passe de la parole aux actes

A quelques jours du match important de la 6ème et dernière journée du groupe B des éliminatoires de la Can 2017, entre les les Léopards de la RDC et les Fauves du Bas-Oubangi de la république centrafricaine, prévu le dimanche 4 septembre 2016, le président de la fédération congolaise de football passe, de la parole aux actes, en ce qui concerne le projet “En route pour la Can 2017 et le Mondial 2018” comme il l’avait annoncé dans sa dernière conférence au cours de la quelle, il avait lancé ce slogan.

Kakoko et Mungamuni: “Bonne chance aux Léopards”
Pour la journée de jeudi 1er septembre 2016, Contant Omari a ouvert ses consultations par une série d’audiences tous accordées à huis clos. Les premiers reçus par le président de la Fecofa sont les anciens Léopards doubles champions d’Afrique des nations (1968 et 1974) et mondialistes (1974). Ils étaient environ une dizaine et conduits par leur président, Kalambayi Otepa Mohamed. Il s’agit Léon Mungamuni, Augustin Ebengo Souplesse, Ndaye Mulamba, Mana Mambwene Krubondo, Kabasu Babo,Mwape, Ndongala, Docta Lobilo Boba et Emmanuel Kakoko. Au sortir de cette entrevue, Kalambayi Otepa s’est exprimé et a circonscrit le sens de ce rendez-vous. Pour lui, il n’y avait rien de particulier d’autant plus ses pairs et lui ont toujours été proche de l’instance faîtière du football co ngolais. A l’en croire, lui et les siens feront de leur mieux pour apporter leur expertise au projet de Constant Omari. Lui emboîtant le pas, Léon Mungamuni et Emmanuel Kakoko ont aspergé toute leur bénédiction aux poulains de Florent Ibenge, à qui ils ont souhaité beaucoup de bonne chance, ce dimanche, au Stade des Martyrs.

Kabongo et Mbungu Taty franchissent le rubicon
Le 2ème groupe à franchir le rubicond était celui conduit par Eugène Kabongo Ngoy. A la suite de ce dernier, on a épinglé : Buffle Mbungu Taty, Edo Epiaka, José Tweba, Lessa, Antoine Muyaya, Théo Ilunga Beya et André Matunga. Ce groupe reputé radicl, Il y a quelques années, n’avait jamais été en odeur de sainteté avec l’administration de Constant Omari. Ce jeudi, ils étaient tous autour d’une table avec Onstant Omari, loin des oreilles et des yeux indiscrets. C’est à l’issue de cette rencontre que le coordonnateur du groupe, Buffle Mbungu Taty a délié sa langue, au nom de la bande. Pour lui : “A partir de ce jeudi, tout le monde va regarder dans une même direction pour l’intérêt du football national. Le calumet de la paix est ainsi fumé et que l’ère de la discorde et des tiraillements est, du coup révolu”.

La génération 98 au pas
Le dernier groupe d’anciens joueurs, reçu par Constant Omari est celui de la génération de la Can 1998, au Burkina Faso. Dans le lot, on peut citer: Joe Mutamba, Yves Bazamba, Kassongo Banza, Makenga, Emeka Mamale etc. Tous se sont alignés dans le sens voulu par Constant Omari pour la vraie paix des braves en vue d’un nouvel essor du football congolais. Un peu tard, au coucher du soleil, le n°1 de la Fecofa avait finalement tendu ses bras aux membres de la Lisped, la ligue pour la défense des intérêts des sportifs ainsi que ceux de la brigade des meurs.

Ce vendredi, Constant Omari va reprendre le même exercice avec quelques anciens membres du staff technique du Chan 2013 avec en tête, Santos Muntubile Ndiela. L’on retient que la kyrielle d’audience de Constant Omari s’était ouverte le mercredi 31 août 2016 , notamment avec les membres des deux groupes de soutien aux Léopards et ceux de différents groupes d’animations et des supporteurs des équipes de la place.