Préliminaires-Linafoot : pas de vainqueur dans les deux oppositions du site Est

Préliminaires-Linafoot : pas de vainqueur dans les deux oppositions du site Est

Deux buts tels sont les résultats des deux premiers matchs disputés le 23 août  au stade les Volcans de Goma à l’occasion du tournoi qualificatif en vue de la montée en division un dans le site de l’Est. En ouverture de la compétition, le FC Mont Bleu de Bunia dans l’actuelle province de l’Ituri et le FC Etoile du Kivu (Umoja) se sont quittés dos à dos (2-2). Machozi Nguliko, transfuge de Capaco de Beni a été premier à trouver le chemin du but à la 21e minute de jeu, permettant aux montagnards buniandropes de mener au marquoir. La joie des ituriens a été de courte durée, car huit minutes après les oranges de Bukavu égalisent sur un joli coup du foulard étiqueté Watanga Kalala, ancien ailier du DC Virunga de Goma. Peu avant la pause, les hommes du coach Abdou Razzak Sengamayi passe à deux. D’une chevauchée hautement menée par l’ancien sociétaire de Nyuki de Butembo, Mamba Mukombozi, Wanny d’une frappe magistrale à 25 mètres bat le portier Bukavien (43e).

C’est sur cette note de deux buts à un (2-1) que l’arbitre Yannick Kabanga de la ligue de football de Kinshasa va renvoyer les 22 acteurs aux vestiaires.  A la reprise, les poulains de Mushi Bonané assiègent le camp adverse, cherchant à revenir au score mais hélas, Kalala ne réussi pas à se fendre d’un doublé. A la 51e minute, d’une faute de main discutable dans la surface de réparation, l’arbitre accorde aux orangistes un penalty, Watanga Kalala buteur lors du premier acte loupe son tir. Malgré cette déconvenue, les champions du Sud-Kivu ne baissent pas les bras. Appuyé par son public qui a effectué le déplacement de Bukavu pour Goma, traversant ainsi le lac Kivu, le club cher à Claude Kiza va se remettre en ordre de marche, d’une tête anodine, Bisimwa profite de la mauvaise sortie du portier Buniandrope pour mettre le cuir sous la lucarne à la 79e minute de jeu. C’est d’ailleurs ce score de parité que va sanctionner la fin de la rencontre.

Juste après cette rencontre de levée des rideaux, les locaux de Goma, AS Kabasha croisait les crampons avec le club de l’actuelle province de Haut-Uélé (FC Durba) avec presque le même scenario. Gentil Salita ouvrait le score pour les Gomatracien à la 20e minute de jeu d’une frappe à ras du sol à la réception d’un centre au cordeau de Sammy Kambale ancien attaquant de Socozaki de Butembo. La domination kabashienne étant éphémère, trois minutes après, les visiteurs égalisent sur un raid solitaire de jean Kidisho suivi d’un tir dans le petit filet, malheureusement que ce dernier ne terminera pas la partie, sorti sur civière après une mauvaise chute après un duel aérien. Ce sont les corbeaux de Watsa qui dominent la partie car dix minutes après, ils parviennent à tromper pour la deuxième fois Kabuya Mukendi portier de l’AS Kabasha de Goma, d’une tête splendide coupé au premier poteau, Kabanga marque le second but de Durba Sport. D’aucuns s’attendaient à un tel scenario vu que les supporters du club vert et noir de Goma ne jurent que par la montée en Linafoot. Ainsi,  le nouvel entraîneur, Ady Bukaraba, est obligé de revoir son 11 de départ, Bienfait et Rich Kadusi montent sur l’aire de jeu, un coaching payant car ce dernier trouve son capitaine Prince Kapema Mahamba en profondeur, d’un centre en retrait trouve le tête d’Eric Kambale alias « Neymar » hors de tout marquage, l’ancienne vedette du FC Masasi de Rutshuru égalise et remet le compteur à zéro pendant qu’on jouait le temps additionnel de la première période. De retour des vestiaires, rien ne se passe bien que les visiteurs termineront la partie à neuf après le rouge écopé par deux joueurs du FC Durba Sport.

Notons que cette deuxième rencontre a été officiée par l’arbitre international, Olivier Safari Kabene, ce dernier, pour rappel a été le seul arbitre congolais convoqué lors de la 32e édition de la coupe d’Afrique des nations au Gabon comme assistant. Trois cartons jaunes et deux rouges, voilà la conséquence de l’indiscipline affichée par les corbeaux de Watsa.  Après les deux premières rencontres du site Est, les quatre équipes se retrouvent en parfaite égalité avec un point chacun, ce qui laisse présager que la suite de la compétition sera rude car tout reste à jouer.