Porto, le club idéal pour relancer Mbemba ?

Porto, le club idéal pour relancer Mbemba ?

@ 26 Juil 18 460

Après plus d’un mois de négociations,  Chancel Mbemba quitte finalement Newcastle pour le FC Porto. Les Dragões ont déboursé 7,14 millions d’euros pour s’attacher les services du léopard, qu’ils ont présenté à la presse portugaise ce lundi. Inanimé jusqu’à présent, le mercato de nos léopards engendre enfin un transfert d’envergure… 

De la grisaille du Tyneside…

Rafael Benitez a rarement accordé sa confiance à Mbemba…

Chancel Mbemba aurait peut-être dû quitter Newcastle il y a deux ans. Après une très belle saison 2015-2016 mais qui a, paradoxalement, vu le club relégué en Championship, le léopard est très convoité. Arsenal, entre autres, est sur les rangs. Cependant, l’international Congolais jure fidélité aux Magpies, décidé à contribuer à leur remontée en Premier League. Une belle preuve d’amour qui ne lui sera pas rendue… En effet, Rafael Benitez, qui remplacé Steve McClaren en mars 2016, n’accordera pas longtemps sa confiance au joueur. La défaite en Championship contre Wolverhampton le 17 septembre de cette même année (0-2) coûte à l’ancien taulier d’Anderlecht sa place dans le onze. Malheureux buteur contre son camp, c’est surtout le non-respect des consignes de Benitez lors du match (la barrière de la langue étant un facteur important) qui provoqua l’ire de l’entraîneur espagnol. Malgré une mentalité irréprochable, le soutien (voire l’incompréhension quant à son éviction du onze de départ) des supporters, Mbemba ne récupérera jamais sa place de titulaire à Newcastle. Et ce malgré des performances satisfaisantes lorsqu’il était appelé à jouer…

… Au soleil du Dragão ?

Chancel à l’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers… Dans la joie et la bonne humeur !

Toutefois, le travail acharné finit souvent par payer. Malgré deux saisons faméliques en terme de temps de jeu en Angleterre, Mbemba est parvenu à rejoindre un club bien plus ambitieux. En effet, après de longues négociations, le FC Porto parvient à mettre le grapin sur le joueur contre un chèque de 7,14M€. En plus de l’extirper d’une galère à Newcastle, le champion en titre du Portugal lui offrira l’opportunité de disputer la Ligue des Champions. Meilleure défense de Liga NOS l’an passé, le club a néanmoins perdu son taulier Ivan Marcano, parti à l’AS Roma cet été. Pour le remplacer, le nom du léopard a été soufflé à Sérgio Conceição, qui devrait lui offrir un temps de jeu conséquent. Si le mercato n’est pas encore clos, Mbemba est à ce jour, avec le brésilien Felipe, l’unique défenseur central de l’effectif.

Autre facteur qui pourrait bénéficier à Mbemba : Conceição parle français. La barrière de la langue, qui avait causé de grandes difficultés au joueur en Angleterre, devrait être un problème moindre. De plus, l’effectif contient plusieurs joueurs africains (Vincent Aboubakar, Moussa Marega, Yacine Brahimi, Madjeed Waris) francophones où locuteurs (Waris a évolué trois saisons en France) ce qui devrait faciliter son intégration.

De surcroît, le Porto de Conceição pratique un jeu hargneux mais offensif et spectaculaire. Plusieurs similitudes existent entre les Azuis e brancos et l’Anderlecht de 2014-2015, où Mbemba s’est révélé : survol du championnat, qualification en Ligue des Champions, une équipe et un entraîneur jeunes qui offrent un jeu alléchant… Tout le contraire de Newcastle. Qui plus est, Benitez qui privilégiait une arrière-garde robuste mais très limitée techniquement (Jamal Lascelles, Florian Lejeune). Conceição, lui, favorise davantage un stoppeur habile avec le ballon, capable de casser des lignes et de se projeter vers l’avant. En la personne de Mbemba, l’ancien manager du FC Nantes devrait être servi !