Linafoot play-offs : Dauphin noir et Mazembe se neutralisent à Goma (1-1)

Linafoot play-offs : Dauphin noir et Mazembe se neutralisent à Goma (1-1)

Auréolés de son succès dans le derby lushois  mardi dernier à Kibassa Maliba face à Lupopo (1-0), les corbeaux ont vu leur série de trois victoires stoppée à Goma sur le sable du stade les volcans de Birere.

Mazembe restera sur cette malédiction, celle de n’avoir jamais gagné Dauphin sur son tapis noir. Au terme d’un match terne et sans rythme, les locaux ont été  les premiers à se procurer les franches occasions que soit sur des balles arrêtées ou dans le jeu mais à chaque fois le réalisme a répondu aux abonnés absents, comme à la 23eme minute d’un superbe centre en retrait de Wakwinga Mobali, ancien de Kabasha, Pyscas Kirenge capitaine des bleus et noir Gomatracien tente un retourné en ciseau mais ne réussit pas à tromper Aime Bakula qui fêtait sa titularisation mais sera vite remplacé par Kidiaba Muteba après s’être blessé à la cuisse droite à la 33e minute de jeu. Les Badiangwenas conscients de la noble mission de devancer Sanga Balende actuel leader au classement partiel des play-offs tenteront d’assiéger le camp adverse mais à chaque fois pécheront au dernier geste face à un Ilunga Mukadi impérial dans les perches des dauphins. C’est sur le score de 0 à 0 que l’arbitre central va renvoyer les 22 acteurs aux vestiaires.

A la reprise, les poulains d’Hubert Velud dominent le jeu, Koffi Kouame et Merveille Bope contrôlent presque tous les ballons dans l’entrejeu. Les efforts des visiteurs sont récompensés sur un caviar du virevoltant  Badibake, Jonas Sakuwaha parvient à battre le portier des locaux, le but ne sera pas validé car ce dernier serait hors-jeu, une position litigieuse que le banc de Mazembe n’approuve pas et pense à l’imaginaire. A force de croire, le français sur le banc des visiteurs fait monter Jonathan Bolingi Pangi à la place de Deo Kanda. Pendant qu’on jouait la 71e minute, Bolingi est fauché à l’entrée de la surface de réparation, le coup franc piqué de Roger Claver Assale, l’ivoirien trouve kissi Boateng qui à son tour donne le cuir à Merveille Bope qui du plat du pied bat Ilunga Mukadi pour le 1 à 0.

Les corbeaux seront tout proches d’alourdir la marque mais la frappe d’Assale trop écrasée n’est pas cadrée pendant que tout le banc s’était levé pour célébrer le but. Sans perdre espoir, l’entraineur de L’AS Dauphin noir Chico Mukeba opère deux changements, Patient Kyembwa va en renfort au milieu de terrain pendant que César Tuombe se positionne sur l’aile gauche. Un coaching payant car ce dernier sur un corner bien parti de la gauche vers la droite, dans un cafouillage parvient à remettre ses pairs en ordre de marche à la 87e minute pour le 1 à 1, d’ailleurs score final après trois minutes de temps additionnel.

A l’issue de la rencontre, Mazembe retourne dans son fief avec un seul point comme l’année passée. Un résultat qui renforce la deuxième place des corbeaux au classement partiel devançant Vita Club d’une longueur tout en exerçant une forte pression sur le leader Sanga Balande qui se déplace ce dimanche 12 juin à Bukavu pour y croiser les Shalaliles de l’OC Muungano en perte de vitesse et d’ailleurs dernier au classement avec trois petits points.

Après Goma le TP Mazembe mettra le cap à Lubumbashi pour recevoir dans son antre de Kamalondo, Shark XI ce dimanche 12  et mercredi 15 juin les anges et saints de Mbuji-Mayi dans un duel aux allures d’une finale.

Pour dauphin noir, il patientera neuf jours avant de jouer son dernier match le 19 juin face aux cheminots du FC Lupopo.