Ligue 2 zone Est : Bukavu Dawa et la ligue 1, c’est presque fait

Ligue 2 zone Est : Bukavu Dawa et la ligue 1, c’est presque fait

@ 27 Avr 19 1031

La phase des play-offs de la ligue nationale de football dans la zone de développement Est a rendu son verdict ce vendredi 27 avril au terme des dix journées disputées au stade de l’Unité de Goma. Sur les six clubs présents  sur la ligne de départ, seul Bukavu Dawa a réussi à valider son ticket pour la ligue 1. Battus par Eldorado lors de son dernier match, les corbeaux du Sud-Kivu avec 19 points sont en ordre de marche malgré la réserve introduite par le DC Virunga contestant la qualification du gardien de but de l’AS Kabasha. Freddy Mukadi pointé du doigt,  a été utilisé par les verts et noir de Goma alors que ce dernier a évolué dans les rangs de Dauphin Noir cette même saison. Le daring club Virunga qui pense vouloir obtenir gain de cause attend l’homologation de tous les résultats pour être fixé sur sort. Avec 17 points, les montagnards peuvent finir avec 20 points si l’organisateur tranche en sa faveur après analyse du dossier.

Trois leçons à retenir de ce dernier tour de la division 2

1. Maika d’Uvira a hérité du statut de vrai outsider
Le club cher au président Abedy Ramazani a surpris plus d’un lors de cet exercice. Maika a réussi à faire tomber Kabasha et Virunga et se taper la première place avant de chuter lourdement face à Bukavu Dawa (0-4) dans un match qui été considéré comme la finale du site Est. Les verts et blanc du territoire d’Uvira peuvent en tout cas nourrir des regrets au regard de deux dernières défaites concédées respectivement devant Buda et Virunga.

2. L’arbitrage a assuré la fête, la fatigue et l’indiscipline ont été au rendez-vous
Le spectacle, les buts, dribbles, cartons jaunes ou rouges… n’ont pas manqué. Les hommes en noir ont eu mention satisfaisante après leurs prestations. Un seul incident est à signaler, il s’agit de la blessure de l’arbitre Tolin Musafiri, ce dernier a été victime d’une barbarie sans nom à la fin du match Virunga-Etoile, les joueurs étoilés de Bukavu avaient roués de coups  l’officiel, contestant selon eux, le penalty accordé aux coéquipiers de Santos Wilonja aux ultimes minutes alors que l’avantage était aux orangistes. Sans parler de la fatigue car avec trois matches dans la semaine, c’est une débauche d’énergie et accumulation de fatigue, ont souvent déploré les joueurs.

3. Eldorado et ses joyaux laissent belle impression
C’est une équipe de Bunia qui a séduit le public de Goma avec des individualités tels que : Ramazani Djuma, Bedidjo ou Mboto Makambo alias Nyamanyama qui attirent déjà  la convoitise des grosses écuries comme Bukavu Dawa ou Kunafazi FC. L’ équipe promue en première division de l’entente urbaine de football de Goma est passé à la vitesse supérieure pour s’attacher des services de la pépite des baobabs.