Kambala Mutoke : « L’Epfkin satisfaite de la marche du championnat »

Kambala Mutoke : « L’Epfkin satisfaite de la marche du championnat »

@ 17 Déc 16 481

Juste après le dernier match de la phase aller du championnat de l’epfkin, Leopardsfoot a approché le secrétaire provincial adjoint de l’Epfkin. En quelques mots, José Kambala Mutoke a dressé le bilan succin des 180 matches joués. Pour lui, de façon global, la satisfaction se lit sur les visages du comité exécutif de l’entité organisatrice du championnat.

Leopardsfoot : En ce moment où l’Epfkin vient de faire jouer son tout dernier match de la phase aller. Quelles sont vos premières impressions ?

José Kambala Mutoke : Vous l’avez bien vécu. L’Epfkin vient de boucler la phase aller de la 99ème édition de son championnat dont tous les matches ont été tous joués  sur le terrain. Dans l’ensemble, l’Epfkin en est très satisfaite. A mi-parcours, le championnat n’a pas livré le verdict final qui ne sera connu qu’à la fin de la saison. Pour la mi-saison, c’est la formation de la Jeunesse Sportive de Kinshasa qui est aux commandes. Néanmoins, on a enregistré deux dossiers en souffrance comme litige. Le premier concerne le match entre l’AC Rangers et le RC Sodigraf. Le deuxième est relatif à la rencontre entre le FC Standard de Lemba et le TP Foyo. Les deux dossiers sont en instance de traitement avant qu’on en sache davantage dès qu’on les aura bouclés. Les hostilités sur le championnat se sont ouvertes le 10 septembre dernier et les rideaux sur la phase aller sont tombés au terme  du match entre le FC Mbemba et Nzakimwena, le 15 décembre 2016,  avec un total de 180 matches entièrement joués quand bien même toutes ces rencontres sont déclarées déficitaires. Nous en sommes flattés et merci à tous les vingt sociétaires de l’Epfkin qui ont bien tenu le coup et pour les efforts consentis. Si nous nous frottons les mains pour la bonne organisation de ce championnat, on regrette que les rencontres se jouent devant les gradins vides. Le manque d’affluence est un vrai handicap pour l’Epfkin. Nous verrons comment y pallier pour la phase retour qui commence à la mi-janvier 2017.