Kalala Mukendi : « Jokaly », un rêve jamais organisé

Kalala Mukendi : « Jokaly », un rêve jamais organisé

@ 02 Juil 15 161

L’ancien joueur et capitaine du TP Englebert Pierre Kalala Mukendi alias « Yaoundé » s’est éteint en Afrique du Sud

Le mardi 30 juin 2015, c’est le jour que la RDC a commémoré le 55ème anniversaire de son accession à l’indépendance et à la souveraineté nationale. Ce sera aussi à la même date que le mouvement sportif congolais se souviendra, à jamais, du  décès de Pierre Kalala Mukendi,  alias Yaoundé, l’ancien joueur,  capitaine et entraîneur du Tout Puissant Mazembe de 1962 à 1972. Pierre Kalala est décédé en Afrique du Sud, de suite d’une longue maladie.  Kalala est une fois champion d’Afrique des Nations en 1968, en Ethiopie. Il a été le buteur de l’unique réalisation des Léopards en finale contre les Black Stars du Ghana. Ce bombardier hors-pair est deux fois détenteurs du titre continental, l’actuelle ligue des champions de la caf  (1967 contre Ashanti Kotoko de Kumasi du Ghana  et 1968 devant l’Etoile filante de Lomé du Togo) avec  le TP Englebert,  même s’il a raté deux finales  de suite de la même compétition (1970 face à la même équipe de Kotoko et 1971 contre Canon de Yaoundé). Pierre Kalala  expert de la Caf de 2000 à 2004 après plusieurs sessions de formations à l’étranger, est aussi vainqueur de la coupe des vainqueurs  de coupes  comme entraîneur de Mazembe en 1981.  En attendant qu’on en sache un peu plus sur le programme de ses obsèques, voici un extrait de sa longue carrière comme joueur et comme entraîneur. Ce décès de Kalala survient quelques mois après celui de Mwepu Ilunga, un autre ancien joueur de Mazembe.

« Jokaly », un rêve jamais organisé
Pierre Kalala Mukendi, né le 22 novembre 1939, à Likasi, dans la province du Katanga, était marié et père d’une famille nombreuse. Il rend l’âme sans jamais organisé son jubilé qu’il avait étiqueté « JOKALY », c’est-à-dire : Jubilée d’or Kalala Yaoundé » pour les énormes services rendu au football congolais et africain.   Dans sa propre biographie, établie en 2002, en marge de son jubilé d’or, qui ne s’est jamais tenu,  faute de moyens, alors que bien des appels avaient été  lancé en vers des personnes de bonnes volontés qui l’ont vu à l’œuvre comme joueur, entraîneur, directeur technique national et comme technicien du football congolais et africain. En 2002, Pierre Kalala, selon sa propre biographie que nous nous sommes procuré, pesait 103 kgs pour 1m84 de hauteur. Selon le même document, Kalala bombardier, a marqué plus de 500 buts toutes compétitions confondues en clubs et au sein des Léopards avec qui il compte 90 sélections.

Cursus scolaire
Pierre Kalala Mukendi a fait ses études primaires à Panda et Shinkolobwe (Likasi) de 1946 à 1953. Il embrasse les études techniques à Mutoshi (Kolwezi) de 1953 à 1958. De 1960 à 1962, il fait les études  industrielles à l’Athénée de Kolwezi. Sa riche carrière professionnelle l’amène à l’Union minière du Haut Katanga qui deviendra plus tard la Gécamines (1958-1962). Après bien d’autres  emplois exercé à Lubumbashi, il installe ses pénates à Kinshasa chez Azda comme agent commercial (1975-1977). Il passe ensuite chez Sozacom (1982-1985) comme responsable des sports et entraîneur du FC Sozacom avant de se retrouver à l’Onatra Kinshasa, en qualité de chef de service chargé des sports.

Riche carrière sportive comme joueur

1958 – 1962 : Début de sa carrière sportive à L’US Panda de Likasi
1962-1972 : Joeur au TP Englebert de Lubumbashi
1964 : Première sélection dans l’équipe des Lions
Jeux des Tropiques à Yaoundé où il sera surnommé « Yaoundé » pour ses tirs puissants

1965 : Jeux africains Poules V à Kinshasa avec la RDC comme vainqueur
Jeux africains de Brazzaville ; la RDC est classée 5ème.

1966 : Capitaine des Léopards
1967 : 1er jeux congolais. Il est vainqueur avec la sélection du katanga
Kalala, champions d’Afrique des nations à Addis-Abéba avec les Léopards

1969 : Double fracture à Kinshasa lors d’un match entre Englebert et Saint Eloi Lupopo
1970 : La Can de Ouad-Medani au Soudan
1972 : La can au Cameroun

2ème jeux congolais ; Mazembe est vainqueur

1972-1974 : Racing- FC Deraing en Belgique
1974 : Fin de carrière du footballeur.

Carrière d’entraîneur en clubs

–          1962-1972 : TP Englebert comme joueur-entraîneur
–          1973-1974 : Equipe d’âge à Seraing –Liège)
–          1975 : AS Bilima (Dragons) : vice-champion de la Lifkin
–          1976 : AS Bilima
–          1977-1978 TP Mazembe : Champion de l’Aflu et du Shaba

Champion du zaïre

1977-1978 : FC Babeti ya Kin
1978 : SM Sanga Balende comme assistant
1979 : Les Léopars universitaires aux universiades de Mexico en 1979
AS Bilima, 2ème au classement pendant deux saisons
1980 : Champions de la Coupe d’Afrique des vainqueurs avec Mazembe
1981 : Vice-champion du Zaïre avec Maazembe
1982-1984 : FC Sozacom
1985-1987 : AS Bilima, 2ème au championnat de Kinshasa
1989 : Champion de l’Epfkin avec Tsimo Sport
1990 : SCOM Mikishi
1994-1995 : Université chrétienne du Zaïre
1995-1996 : Division Spéciale Présidentielle « DSP »
1996-1997 : FC Onatra
1997-1999 : TP Mazembe (champion de Lubumbashi et 2ème de la Linafoot)

Carrière d’entraîneur à l’équipe nationale
1981 :
–          Les éliminatoires de la coupe du monde 1982
–          Coupe d’Afrique des nations
–          Jeux Olympiques

1982 :
–          Éliminatoires de la coupe du monde avec  les Léopards junior
–          Coupe d’Afrique des nations

1991 :
–          Directeur technique national
–          Qualification de la Can 1992

1992 :
–          Président de la commission technique nationale
–          Directeur technique-entraîneur de la Can 1992

1993 :
–          Directeur technique national
–          Qualification de la Can 1994 en Tunisie
–          Qualification de la Can 1998 au Burkina Faso
–          Qualification de la Can 2000 Ghana-Nigeria
–          Can 2000.