Hérita Ilunga invité à partager son expérience au Symposium de la CAF

Hérita Ilunga invité à partager son expérience au Symposium de la CAF

@ 13 Juil 17 90

Du 18 au 20 juillet prochain se tiendra au Maroc le symposium du football africain. Une initiative du nouveau président Ahmad Ahamad qui au lendemain de son élection à la tête de la CAF, a voulu entendre les différents acteurs du football africain pour établir ensemble,  la nouvelle vision de développement du football de notre continent.

C’est ainsi que la semaine prochaine à Rabat au Maroc, plusieurs corps de métiers parmi lesquels des membres de fédération, des entraîneurs, des joueurs, des arbitres et même des journalistes seront conviés pour discuter des problématiques relatives au football africain. Plus précisément, celles liées aux compétitions de la CAF comme  l’organisation, le format ou encore à la périodicité de la CAN…

Selon la CAF, 7 thématiques seront principalement abordées à travers des groupes de travail. Il s’agit de :

1- Coupe d’Afrique des Nations : la compétition
2- Coupe d’Afrique des Nations : le cahier de charge du pays organisateur
3- Compétitions interclubs
4- Football des jeunes
5- Football et développement
6- Communication et médias
7- Marketing et TV

Hérita Ilunga invité à partager son expérience au Symposium de la CAF
La principale thématique du symposium étant les compétitions de la CAF, plusieurs joueurs actifs comme quelques anciens, ont été invités  pour apporter leur point de vue. Parmi ces invités, on notera la présence d’Herita Ilunga, notre ancien international et capitaine des léopards qui a eu l’honneur d’être invité par la CAF pour participer à ce symposium.

« C’est un honneur pour moi d’être invité à ce symposium et de participer à cette grande réflexion autour du développement du football africain. Je suis impatient d’échanger et de débattre sur les problématiques du football continental et plus particulièrement à celles liées à la périodicité de la CAN qui a été et qui continue d’être un réel problème aussi bien pour les sélections africaines que pour les joueurs. »