Finale CAF-LDC : V Club vs Sétif : 2-2

Finale CAF-LDC : V Club vs Sétif : 2-2

@ 28 Oct 14 690

Tenue en échec par ES Sétif (2-2) en demi-finale aller V.Club compromet sa marche vers son 2ème titre continental en ligue des champions de la Caf

En demi-finale aller de la 18ème édition de la ligue des champions de la Caf, dimanche 26 octobre 2014, au Stade Tata Raphaël, plein comme un œuf devant un public entièrement acquise à sa cause, V.Club a vécu un scénario pour le moins inattendu. Sétif qui, certainement, a étudié à fond le système de jeu des Dauphins noirs, a affiché une mine bien différente que celle présentée en demi-finale retour, à Lubumbashi contre le Tout Puissant Mazembe (2-3). Ainsi sur le plan tactique et de l’occupation de l’aire de jeu, Sétif a réussit son coup en muselant Luvumbu, anonyme sur l’ensemble de la partie. Ce qui a obligé Florent Ibenge de le remplacer au profit d’Emmanuel Ngudikama. Du côté de Mubélé, le seul fait saillant à l’actif de ce joueur fut cette action de la 47ème minute. A  un but partout après la pause, Mubele a l’opportunité de  donner l’avance aux siens. Seul devant le portier sétifien quasi battu, Mubele qui avait la possibilité de marquer en toute aisance, frappe en force. La balle de sa forte frappe est,  au passage touchée par le dernier rempart du club algérien, avant de percuter la barre transversale pour un corner improductif.

[ad id=”519″]

Mubele et Lusadisu anonymes
Guy Lusadisu réputé comme la tour de contrôle des offensives de V.Club à partir du milieu du terrain, n’a pas su sur quel pied danser. Son effacement a permis à Sétif de quadriller dans les espaces en maître tutilaire. Comme Mubele, Lusadisu a été rappelé sur le banc à la 66ème minute  pour son remplacement par Yves Magola qui a quand même apporté  un nouveau souffle en communion avec Lema qui a été un des meilleurs de Vclub sur le terrain.

Lema dégaine un missile lointain
Sinon devant l’aspect quelque peu timoré  de Vclub, Sétif, plus entreprenant, est le premier à titiller Lukong sur le premier but d’Amine Megateli. Ce but sème un froid glacial sur le public qui fair-play,  a applaudit  cette réussite de Sétif qui bouleverse tous les calculs. Il faudra attendre les tous derniers instants de la première période pour voir V.Club relever la tête sur un penalty  de Lema Mabidi pour l’égalisation. A la reprise, plus précisément  à la 56ème juste après le raté inexplicable de Mubele, sur une attaque de Sétif à deux, Akhram Djahnit inscrit le 2ème but de Sétif. Une fois de plus, V.Club est obligé de courir derrière le résultat. A défaut de la victoire désormais fugitive, V.Club tente en vain de revenir à la hauteur de Sétif. Le club congolais aura finalement gain de cause sur un exploit personnel de Lema qui dégaine un missile lointain qui fait mouche. Ce milieu des Dauphins noirs aura été ce dimanche le sauveur de la barque vert et noir. Le match se solde sur la marque égalitaire de deux buts partout entre V.Club et Sétif qui aura été et reste une équation pas du tout facile à manœuvrer. Depuis les préliminaires et à ce stade de la compétition, pour bien d’observateurs, cette rencontre a été la plus mauvaise livrée par  V.Club.

Madoui Vhir Eddine, entraîneur de Sétif
« V.Club est une équipe  très coriace que nous respectons. Par deux fois nous avons mené au score et par deux fois aussi, nous avons été rejoints à la marque. Cette équipe congolaise regorge de bons joueurs mais qui, par moment,  sont tombés dans la précipitation. Nous nous sommes offert beaucoup d’occasions de buts ce qui fait que nous méritions une victoire bien que le sort en a décidé autrement. Ce résultat est quand même bon pour nous. Mais il reste un résultat piège. »

Florent Ibenge : entraîneur de V.Club
« Nous n’avons pas joué notre football habituel. Mes poulains quelque peu immatures ont manqué de la fraîcheur mentale. Certainement qu’il y eu des pressions de tout ordre. Firmin Mubele, l’un des buteurs patentés du groupe est passé à côté de la plaque. Qu’à cela ne tienne, ce résultat paritaire démontre, qu’en tant qu’humains, nous ne sommes pas morts. Nous allons nous battre jusqu’au bout ».

André Kimbuta, le gouverneur de la capitale
« La mobilisation a été totale aujourd’hui. Bravo et merci au public venu assister à cette rencontre et qui a soutenu massivement V.Club. Après ce match nul, pas d’inquiétudes. C’est une rencontre de football et rien n’est encore perdu. L’on doit se souvenir de l’exemple du Dcmp en 1994. Au match aller de la défunte coupe des vainqueurs de coupe, le Dcmp avait concédé un match nul de 2-2, au Stade des Martyrs contre Breweries du Kenya. Au match retour à Naïrobi, le Dcmp avait surpris son adversaire sur le score éloquent de 3-0. Il y a encore quatre-vingt minutes de jeu,  pour  la finale  retour de cette ligue des champions ».

V Club vs Sétif : 2-2

0 – 1 Mubele 17′ csc
1 – 1 Lema 45’+3 sp
1 – 2 Djahnit 58′
2 – 2 Lema 77′

Cartons jaunes : Lamri 83′

16.Lukong
2.Mabele
3.Ebunga
8.Dayo
6.Munganga
10.Lusadisu
5.Mabidi
29.Mondo
11.Luvumbu
19.Mubele
4.Sentamu
 1.Khedairia
20.Mellouli
6.Megateli
15.Demmou
26.Lagraâ
29.Zerara
13.Lamri
17.Ze Ondo
19.Ziaya
3.Younès
30.Djahnit
23.Ngudikama Remplace Mubele 65′
12.Magola Remplace Lusadisu 67′
1.Makiese
13.Mutambala
15.Mampuya
17.Kasereka
18.Mbala Ndombe
9.Benyettou Remplace Ziaya 78′
8.Raït Remplace Djahnit 86′
25.Belameiri Remplace Younès 90+3′
4.Arroussi
12.Amokrane
18.Boukria
24.Belhani