Exaucée Kizinga : “mon rêve serait de gagner la CAN avec mon pays”

Exaucée Kizinga : “mon rêve serait de gagner la CAN avec mon pays”

@AzamAndrew 18 Oct 19 2982

La rédaction de LéopardsFoot est allée à la rencontre d’Exaucée Kizinga, jeune internationale congolaise. Du haut de ses 15 ans, Kizinga ambitionne de jouer dans les plus grands championnats européens et de gagner la Can avec son pays. Suite à sa participation à la double confrontation de l’équipe des léopards dames A face au Cameroun, Exaucée nous a fait part de ses sentiments.

Après l’élimination des léopards dames face aux Camerounaises comment vous sentez-vous ?

Il y a forcément de la déception, car au match retour nous avions bien joué. Je suis déçue, mais fière de notre victoire à domicile qui n’aura malheureusement pas suffi pour obtenir la qualification.

Comment avez-vous vécu cette expérience avec l’équipe nationale féminine des léopards ?

C’était une très belle expérience. Les cadres de l’équipe m’ont aidé à m’intégrer dans le groupe. Je remercie le coach, le staff et mes coéquipières qui m’ont aidé à me sentir à l’aise tout de suite.

À quel poste évoluez-vous ?

J’évolue au poste d’ailière, mais je suis assez polyvalente. Je peux jouer au milieu et au poste de latérale.

À 15 ans, vous êtes considérée comme étant l’avenir du football féminin au Congo. Quelles sont vos ambitions avec l’équipe nationale ?

Je suis flattée d’être considérée comme telle, mais je pense que la RDC possède plusieurs autres talents. Mes ambitions avec les léopards sont de représenter mon pays au plus haut niveau. Faire en sorte que la RDC soit reconnue dans la carte du monde du football féminin.

Et vos ambitions personnelles ?

Mes ambitions personnelles sont simples. Avoir l’opportunité de jouer en Europe dans les plus grandes compétitions, comme la ligue des champions. J’ambitionne de jouer dans un club professionnel à l’étranger.

Quel est votre style de jeu ?

J’aime jouer sur les côtés, car ça me permet d’exploiter mon potentiel et d’être créative. Ma formation à « Éclat sport » m’a permis d’avoir cette polyvalence, mais également de m’adapter à divers styles de jeu.

Quels sont vos modèles dans le foot en général ?

Njoya Ajara, internationale camerounaise avec qui j’entretiens de bons rapports. On a beaucoup échangé lors de notre double confrontation.

Quel est votre rêve ?

Je souhaite simplement être heureuse en jouant au football. J’aimerais pouvoir vivre de ma passion. En deux mots, je dirais que mon rêve serait de gagner la CAN avec mon pays, d’affronter les plus grandes joueuses du monde et de participer à une coupe du monde.

Un message pour les supporters congolais ?

Un grand merci aux supporters, car ils étaient nombreux dans les stades, mais aussi sur les réseaux à nous soutenir depuis le début des qualifications. J’ai reçu beaucoup de messages sur les réseaux sociaux et pour ça je leur suis reconnaissante. Je leur demanderais de toujours nous soutenir, car c’est pour eux aussi que l’on joue et c’est grâce à eux aussi qu’on parvient à aller chercher des victoires. Leur soutien est très important et essentiel au développement du foot féminin au pays.