CIPERFOOT : lancement officiel de la saison 2017-2018

CIPERFOOT : lancement officiel de la saison 2017-2018

@ 25 Sep 17 103

Monsieur Jean-Marie Vianney Nshombo a procédé, le samedi 16 septembre 2017, à l’ouverture officielle de la saison sportive 2017-2018 du Centre d’Initiation et de Perfectionnement en Football – Ciperfoot -, au quartier Kimbondo, dans la commune de Mont-Ngafula. La cérémonie a été rendue solennelle par la présence des délégués du Ministère des Sports et Loisirs et de la Ligue Nationale de football de jeunes. Cette ouverture qui a coïncidé avec le lancement du championnat provincial de Kinshasa un jour plus tôt, EPFKIN, n’est cependant pas placée sur la même perspective. “Il s’est agi pour nous de procéder à l’ouverture de notre saison sportive qui nous permettra de déterminer le début et la fin de nos activités au cours de l’année sportive, en sachant exactement quand nous commençons et quand nous clôturons, afin d’éviter une organisation vaille que vaille“, a dit Monsieur Nshombo, l’initiateur du centre.

Dans son entrevue avec la presse, le promoteur du Ciperfoot a succinctement brossé l’historique de la création du centre en affirmant qu’il a vu le jour depuis 2001 pour effectivement démarrer ses activités en 2010, grâce de l’asbl suisse River of hope.

Ciperfoot porte l’accent sur deux termes: initiation pour ceux qui veulent apprendre sans naître footballeur et le perfectionnement pour ceux qui sentent en eux l’âme du footballeur.

Ciperfoot a opté pour les oubliés de notre société: ces enfants démunis auprès de qui personne ou presque ne se rend. C’est pourquoi, il est installé dans un quartier périphérique où il accueille les jeunes à partir de 8 ans pour les amener à perfection jusqu’à 15 ans, dans la philosophie de la formation qui se fonde sur la maturité relative pour une meilleure compréhension du football et le temps nécessaire pour la maîtrise des fondamentaux de ce sport.

La cérémonie solennelle a connu quatre temps forts: le discours qui a circonscrit le programme et la quintessence de la journée, la démonstration par une opposition de deux fois 15 minutes par les enfants, la remise de brevets aux premiers fruits du Ciperfoot et la visite de locaux nouvellement construits.

7 ans durant, Ciperfoot a parcouru du chemin. Du projet dans un coin de la tête de Monsieur Nshombo, en prenant forme avec le soutien de River of hope, Ciperfoot vient de s’installer dans la concession de la pédiatrie de Kimbondo communément appelée Mama Koko où un terrain de foot sur sable a été aménagé. Cela augure d’un partenariat encore à définir et qui ne laisse aucun doute puisque le prêtre directeur de la pédiatrie a été présent à la cérémonie. Dans ce qui est déjà conclu, Ciperfoot encadre 250 orphelins de la Pédiatrie.

Les premiers pas affermis sont confirmés à travers le parcours sans faille réalisé par les 5 lauréats célébrés en ce 16 septembre 2017, dont trois seulement ont répondu à l’invitation. Le promoteur Nshombo a donné rendez-vous à la presse qu’en 2020 des anciens de Ciperfoot joueront le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Foi d’un formateur.

Mais le chemin demeure long et ardu. Des défis majeurs existent. Sur le plan formation, bien que diplômé comme entraîneur de football de l’ex-Institut Pédagogique National, aujourd’hui Université Pédagogique Nationale, de la même promotion que Médard Lusadisu, Monsieur Nshombo s’est lancé dans la dynamique de perfectionnement en prenant des cours en ligne avec le centre de formation de la fédération française, Clairefontaine. Ce qu’il fait profiter à ses collaborateurs en espérant d’autres diplômes. Sur le plan logistique, beaucoup reste à faire. C’est en cela qu’il a émis cet appel vibrant à l’attention de dirigeants et gestionnaires pour un soutien sans faille et sans calcul et à l’endroit de potentiels partenaires. Il a tenu à souligner les bonnes relations entretenues avec les instances dirigeantes dont la présence des délégués au centre est une marque de confiance. Le partenariat avec l’association suisse n’a pas porté sur une assistance technique. Des demandes de soutien dans ce sens n’ont jamais abouti auprès de clubs de football contactés. Cependant, il garde espoir en l’avenir.

C’est le même sentiment qui anime les brevetés de Ciperfoot dont un, Jessy Mamputu, s’est exprimé pour le compte du groupe: “Au nom de tout le monde, je remercie Ciperfoot qui nous a encadrés. Je suis très émotionné par cette cérémonie. Nous avons été initiés et avons été amenés à perfectionner nos premiers pas. Le monde doit à présent nous voir. Nous devons démontrer ce que nous avons appris”. Les heureux lauréats ont reçu leurs diplômes des délégués du Ministère des sports et loisirs et de la Ligue Nationale du football de jeunes.

C’est par la visite de locaux et la signature du livre d’or à laquelle ont été conviés les invités que la cérémonie a pris fin. Cette dernière a été toute simple mais très significative. Vive Ciperfoot.